mensuel apprecie.

Dans le paysage mediatique departemental, voire regional et meme national, le Petit Potin, magazine mensuel gratuit d’informations locales et pratiques, est un cas unique de par son fonctionnement. Olivier Julien, son fondateur il y a quinze ans, peut en etre fier. D’autant plus que grace a cette publication, il a cree six emplois.

Digne successeur de la lignee des imprimeurs Julien a Divion, Olivier a repris le flambeau il y a quelque temps deja et a lance le Petit Potin, en 1995, a l’age de 28 ans. « A l’epoque, dit-il, je baignais dans le monde de l’imprimerie depuis une quinzaine d’annees deja et j’avais depuis longtemps en tete l’idee de creer quelque chose de personnel, de sortir des sentiers battus. Et il y a eu deux elements declencheurs : un voyage au Canada ou j’ai decouvert un petit journal en noir et blanc, distribue gratuitement, comme j’en avais le projet. En meme temps, en 1994, les plaquettes publicitaires des bals de la police, dont l’imprimerie Julien detenait pres de 80% du marche, ont disparu. Il fallait reagir. C’etait le moment de mettre en place la regie publicitaire et le Petit Potin, en permettant aux commercants et artisans ou aux petites entreprises qui n’avaient que peu acces a la publicite, de communiquer sur leur savoir-faire et sur leurs produits ».

Aujourd’hui, dans les foyers du secteur, le magazine est attendu chaque mois avec une certaine impatience. Pas uniquement pour les reportages qu’on peut y trouver, mais aussi pour les bons conseils prodigues au fil des pages, les photos anciennes, les jeux, les recettes de cuisine, la page patoisante de Robert Mille et bien sur les encarts publicitaires souvent synonymes pour les lecteurs de bonnes affaires a realiser a deux pas de chez eux.

Il y a quinze ans, le premier numero etait distribue uniquement sur Divion et Ourton. « Aujourd’hui on diffuse sur vingt-cinq communes, et quand on y est, on y reste », declare fermement Olivier Julien qui avoue une progression de une a deux communes par an (la ou il y a des annonceurs en principe), et revele aussitot que pour les annees 2010/2011 il prevoit un developpement important sur trois secteurs « ou on est deja present en centre-ville » : le Bethunois, l’Auchellois et le Saint-Polois. Et toujours en respectant les principes edictes il y a quinze ans dans une charte du contenu : pas de politique, pas de sujets ayant trait au sexe, ne jamais dire du bien ou du mal mais simplement relater les faits. Pour le directeur de publication, il s’agit tout simplement de « dire les choses, ne jamais les juger ». Une attitude qui semble plaire aux lecteurs ainsi qu’aux annonceurs dont 75% sur la zone geographique concernee ont fait confiance au petit Potin au cours de ces quinze annees. Ce qui permet a Olivier Julien de rendre hommage a ses commerciaux, « Didier, Aurore et Cindy qui assurent eux-memes la distribution aupres des annonceurs, une facon efficace d’assurer le suivi ».

Les plus observateurs parmi les lecteurs auront remarque quelques changements intervenus dans le numero de fevrier du journal, celui du 15eme anniversaire. Tout d’abord, le personnage symbolisant le Petit Potin a un visage plus joyeux « car je veux qu’on lise le journal avec le sourire » insiste M. Julien. « On a aussi remis de l’ordre dans la maquette en rassemblant par exemple les avis necrologiques, en classant les informations avec des tetieres de communes plus visibles, en donnant de la couleur aux textes des reportages…», poursuit-t-il non sans omettre les nouvelles rubriques comme la page thematique (Saint-Valentin dans le journal de fevrier), « Papy Potin a lu, vu, entendu » ou encore « Le petit coin des numeros utiles ».

Tout cela sera presente officiellement le samedi 27 fevrier a l’occasion d’une fete organisee pour les quinze ans du journal, de 11h30 a 17h, a la boutique du Petit Potin, rue des Freres Caron a Divion. Les detenteurs des douze derniers numeros seront recompenses et Olivier Julien laisse entendre qu’il annoncera le lancement d’un nouveau produit tout aussi original que le magazine, au service des artisans, commercants, PME et PMI du secteur. Mais chut ! Ce n’est encore qu’un petit potin…

Les responsables du site se reservent le droit de modifier partiellement ou totalement les messages sortant du contexte de l’article.

Les liens directs ou insertion d’image sont interdits.

Read the article on Echo 62

c’est le Petit Potin

mensuel apprecie.

Dans le paysage mediatique departemental, voire regional et meme national, le Petit Potin, magazine mensuel gratuit d’informations locales et pratiques, est un cas unique de par son fonctionnement. Olivier Julien, son fondateur il y a quinze ans, peut en etre fier. D’autant plus que grace a cette publication, il a cree six emplois.

Digne successeur de la lignee des imprimeurs Julien a Divion, Olivier a repris le flambeau il y a quelque temps deja et a lance le Petit Potin, en 1995, a l’age de 28 ans. « A l’epoque, dit-il, je baignais dans le monde de l’imprimerie depuis une quinzaine d’annees deja et j’avais depuis longtemps en tete l’idee de creer quelque chose de personnel, de sortir des sentiers battus. Et il y a eu deux elements declencheurs : un voyage au Canada ou j’ai decouvert un petit journal en noir et blanc, distribue gratuitement, comme j’en avais le projet. En meme temps, en 1994, les plaquettes publicitaires des bals de la police, dont l’imprimerie Julien detenait pres de 80% du marche, ont disparu. Il fallait reagir. C’etait le moment de mettre en place la regie publicitaire et le Petit Potin, en permettant aux commercants et artisans ou aux petites entreprises qui n’avaient que peu acces a la publicite, de communiquer sur leur savoir-faire et sur leurs produits ».

Aujourd’hui, dans les foyers du secteur, le magazine est attendu chaque mois avec une certaine impatience. Pas uniquement pour les reportages qu’on peut y trouver, mais aussi pour les bons conseils prodigues au fil des pages, les photos anciennes, les jeux, les recettes de cuisine, la page patoisante de Robert Mille et bien sur les encarts publicitaires souvent synonymes pour les lecteurs de bonnes affaires a realiser a deux pas de chez eux.

Il y a quinze ans, le premier numero etait distribue uniquement sur Divion et Ourton. « Aujourd’hui on diffuse sur vingt-cinq communes, et quand on y est, on y reste », declare fermement Olivier Julien qui avoue une progression de une a deux communes par an (la ou il y a des annonceurs en principe), et revele aussitot que pour les annees 2010/2011 il prevoit un developpement important sur trois secteurs « ou on est deja present en centre-ville » : le Bethunois, l’Auchellois et le Saint-Polois. Et toujours en respectant les principes edictes il y a quinze ans dans une charte du contenu : pas de politique, pas de sujets ayant trait au sexe, ne jamais dire du bien ou du mal mais simplement relater les faits. Pour le directeur de publication, il s’agit tout simplement de « dire les choses, ne jamais les juger ». Une attitude qui semble plaire aux lecteurs ainsi qu’aux annonceurs dont 75% sur la zone geographique concernee ont fait confiance au petit Potin au cours de ces quinze annees. Ce qui permet a Olivier Julien de rendre hommage a ses commerciaux, « Didier, Aurore et Cindy qui assurent eux-memes la distribution aupres des annonceurs, une facon efficace d’assurer le suivi ».

Les plus observateurs parmi les lecteurs auront remarque quelques changements intervenus dans le numero de fevrier du journal, celui du 15eme anniversaire. Tout d’abord, le personnage symbolisant le Petit Potin a un visage plus joyeux « car je veux qu’on lise le journal avec le sourire » insiste M. Julien. « On a aussi remis de l’ordre dans la maquette en rassemblant par exemple les avis necrologiques, en classant les informations avec des tetieres de communes plus visibles, en donnant de la couleur aux textes des reportages…», poursuit-t-il non sans omettre les nouvelles rubriques comme la page thematique (Saint-Valentin dans le journal de fevrier), « Papy Potin a lu, vu, entendu » ou encore « Le petit coin des numeros utiles ».

Tout cela sera presente officiellement le samedi 27 fevrier a l’occasion d’une fete organisee pour les quinze ans du journal, de 11h30 a 17h, a la boutique du Petit Potin, rue des Freres Caron a Divion. Les detenteurs des douze derniers numeros seront recompenses et Olivier Julien laisse entendre qu’il annoncera le lancement d’un nouveau produit tout aussi original que le magazine, au service des artisans, commercants, PME et PMI du secteur. Mais chut ! Ce n’est encore qu’un petit potin…

Les responsables du site se reservent le droit de modifier partiellement ou totalement les messages sortant du contexte de l’article.

Les liens directs ou insertion d’image sont interdits.

Read the article on Echo 62

Postat de pe data de 31 ian., 2010 in categoria România în lume. Poti urmari comentariile acestui articol prin RSS 2.0. Acest articol a fost vizualizat de 119 ori.

Publica un raspuns