Lille, rasserene par son succes samedi sur Boulogne (3-1), a retrouve son esprit conquerant au moment d’accueillir le club turc de Fenerbahce, nouvelle etape de son aventure europeenne, jeudi en 16emes de finale aller de la Ligue Europa.

„Si vous mettez de cote Torres et Gerrard, Liverpool n’est pas imbattable. Malgre tout, et quoi qu’on en dise, Fenerbahce va marquer l’annee 2010 de son empreinte. Tous mes camarades de l’equipe en sont conscients comme moi”, affirme Ugur Boral avec aplomb dans le journal du club.

AFP – Lille, rasserene par son succes samedi sur Boulogne (3-1), a retrouve son esprit conquerant au moment d’accueillir le club turc de Fenerbahce, nouvelle etape de son aventure europeenne, jeudi en 16emes de finale aller de la Ligue Europa.

Depuis le debut de saison, l’Europe n’a jamais ete une priorite pour les Dogues. „C’est du bonus”, assure Ludovic Obraniak qui, comme ses coequipiers, prefere affuter ses crocs pour „defendre bec et ongles” la troisieme place en L1″ afin de pouvoir entamer le „sprint final en bonne position”.

Sorti d’un groupe B dont il n’etait pas le favori, le club nordiste, qui veut se construire dans l’optique de son grand stade prevu pour 2012, se rejouit de sortir de son quotidien. D’autant qu’une qualification pourrait l’amener a Liverpool, si l’equipe anglaise passe l’obstacle roumain d’Unirea Urziceni.

„L’objectif d’Anfield (stade a Liverpool) n’est pas negligeable”, admet Obraniak. „Il y a quelque chose de grand si on passe”, confirme Rio Mavuba. „Mais on n’a pas le droit de se projeter sur les huitiemes d’autant que le retour est chez eux”, tempere aussitot le capitaine, privilegiant la prudence.

Deuxieme attaque des poules de cette C3 (15 buts) derriere les Allemands du Werder Breme (17), Lille apparait moins euphorique qu’en fin d’annee derniere. Cependant, en depit de quelques ecarts en terme de resultats, comme la defaite a Sochaux (2-1), il a conserve son fond de jeu. Et gagne en certitudes.

Dans un contexte qui risque d’etre „un peu bizarre”, comme le craint Mavuba, car le Nord regroupe „beaucoup de supporteurs Turcs”, le LOSC s’attend donc a souffrir. „C’est l’opposition de deux styles differents”, analyse Obraniak, conscient que les Stambouliotes sont des habituees des joutes europeennes.

Pourtant l’equipe de la rive asiatique d’Istanbul, du haut de ses 17 titres nationaux, n’est pas tout a fait la meme que celle qui a signe cinq victoires dans le groupe H contre une defaite: l’attaquant Kazim a ete prete a Toulouse et son defenseur Roberto Carlos est reparti cet hiver dans son pays aux Corinthians.

Meme s’ils ont concede dimanche le nul (2-2) a Manisaspor (16e) et perdu la tete du Championnat au profit du voisin et ennemi Galatasaray, les hommes de Christoph Daum arrivent dans le nord gonfles a bloc. Ils pensent deja a Liverpool et sont certains que 2010 sera „l’annee Fenerbahce”.

„Si vous mettez de cote Torres et Gerrard, Liverpool n’est pas imbattable. Malgre tout, et quoi qu’on en dise, Fenerbahce va marquer l’annee 2010 de son empreinte. Tous mes camarades de l’equipe en sont conscients comme moi”, affirme Ugur Boral avec aplomb dans le journal du club.

A croire ce milieu de terrain blesse (rupture des ligaments croises), Lille ne serait donc qu’une etape sur la route de la gloire. L’entraineur affiche autant de confiance: „Meme si Lille est une equipe difficile, je n’ai pas de doutes: je suis sur que nous allons passer”, assure Daum sur le site internet du club.

De quoi raviver la motivation naturelle des Dogues qui ont retrouve leur mordant.

Read the article on Radio France Internationale

Europa League : Lille repart vers de nouvelles aventures en 16emes de finale

Lille, rasserene par son succes samedi sur Boulogne (3-1), a retrouve son esprit conquerant au moment d’accueillir le club turc de Fenerbahce, nouvelle etape de son aventure europeenne, jeudi en 16emes de finale aller de la Ligue Europa.

„Si vous mettez de cote Torres et Gerrard, Liverpool n’est pas imbattable. Malgre tout, et quoi qu’on en dise, Fenerbahce va marquer l’annee 2010 de son empreinte. Tous mes camarades de l’equipe en sont conscients comme moi”, affirme Ugur Boral avec aplomb dans le journal du club.

AFP – Lille, rasserene par son succes samedi sur Boulogne (3-1), a retrouve son esprit conquerant au moment d’accueillir le club turc de Fenerbahce, nouvelle etape de son aventure europeenne, jeudi en 16emes de finale aller de la Ligue Europa.

Depuis le debut de saison, l’Europe n’a jamais ete une priorite pour les Dogues. „C’est du bonus”, assure Ludovic Obraniak qui, comme ses coequipiers, prefere affuter ses crocs pour „defendre bec et ongles” la troisieme place en L1″ afin de pouvoir entamer le „sprint final en bonne position”.

Sorti d’un groupe B dont il n’etait pas le favori, le club nordiste, qui veut se construire dans l’optique de son grand stade prevu pour 2012, se rejouit de sortir de son quotidien. D’autant qu’une qualification pourrait l’amener a Liverpool, si l’equipe anglaise passe l’obstacle roumain d’Unirea Urziceni.

„L’objectif d’Anfield (stade a Liverpool) n’est pas negligeable”, admet Obraniak. „Il y a quelque chose de grand si on passe”, confirme Rio Mavuba. „Mais on n’a pas le droit de se projeter sur les huitiemes d’autant que le retour est chez eux”, tempere aussitot le capitaine, privilegiant la prudence.

Deuxieme attaque des poules de cette C3 (15 buts) derriere les Allemands du Werder Breme (17), Lille apparait moins euphorique qu’en fin d’annee derniere. Cependant, en depit de quelques ecarts en terme de resultats, comme la defaite a Sochaux (2-1), il a conserve son fond de jeu. Et gagne en certitudes.

Dans un contexte qui risque d’etre „un peu bizarre”, comme le craint Mavuba, car le Nord regroupe „beaucoup de supporteurs Turcs”, le LOSC s’attend donc a souffrir. „C’est l’opposition de deux styles differents”, analyse Obraniak, conscient que les Stambouliotes sont des habituees des joutes europeennes.

Pourtant l’equipe de la rive asiatique d’Istanbul, du haut de ses 17 titres nationaux, n’est pas tout a fait la meme que celle qui a signe cinq victoires dans le groupe H contre une defaite: l’attaquant Kazim a ete prete a Toulouse et son defenseur Roberto Carlos est reparti cet hiver dans son pays aux Corinthians.

Meme s’ils ont concede dimanche le nul (2-2) a Manisaspor (16e) et perdu la tete du Championnat au profit du voisin et ennemi Galatasaray, les hommes de Christoph Daum arrivent dans le nord gonfles a bloc. Ils pensent deja a Liverpool et sont certains que 2010 sera „l’annee Fenerbahce”.

„Si vous mettez de cote Torres et Gerrard, Liverpool n’est pas imbattable. Malgre tout, et quoi qu’on en dise, Fenerbahce va marquer l’annee 2010 de son empreinte. Tous mes camarades de l’equipe en sont conscients comme moi”, affirme Ugur Boral avec aplomb dans le journal du club.

A croire ce milieu de terrain blesse (rupture des ligaments croises), Lille ne serait donc qu’une etape sur la route de la gloire. L’entraineur affiche autant de confiance: „Meme si Lille est une equipe difficile, je n’ai pas de doutes: je suis sur que nous allons passer”, assure Daum sur le site internet du club.

De quoi raviver la motivation naturelle des Dogues qui ont retrouve leur mordant.

Read the article on Radio France Internationale

Postat de pe data de 31 ian., 2010 in categoria România în lume. Poti urmari comentariile acestui articol prin RSS 2.0. Acest articol a fost vizualizat de 72 ori.

Publica un raspuns