«Il aurait fallu tenir le 1-0 le plus longtemps. On a encaisse l’egalisation trop rapidement». La victoire contre Fenerbahce (2-1) au Stadium Nord en match aller des 16emes de finale de la Ligue Europa, a permis au Lille de Rudi Garcia de preserver ses chances de qualification pour le tour suivant. Mais l’entraineur nordiste a conscience que ce resultat ne sera pas suffisant dans deux semaines a Istanbul.
«De toute facon, il faudra aller defendre ce resultat a Istanbul. C’est en marquant la-bas que l’on se qualifiera et pas autrement», a-t-il estime. Avant d’ajouter : «On sait que, sur ce match retour, on ne fera pas que defendre notre acquis et on fera tout pour marquer un but et destabiliser cette defense. Cela passera par une grosse defense. […] Pour le moment, on a un avantage.»
Rien n’est fait, dans un sens ou dans l’autre
Du cote de Christoph Daum, on reste logiquement dans l’expectative. Rien n’est fait, dans un sens ou dans l’autre. «On espere marquer a nouveau et faire la difference au match retour. La deception vient de ce deuxieme but betement encaisse. Je constate que nous nous sommes crees quelques belles occasions mais Lille a montre ses qualites defensives», a explique Christoph Daum, l’entraineur allemand, entre deux regards pour les ecrans de la salle de presse diffusant la rencontre Liverpool-Urziceni. Le vainqueur de la double confrontation entre les Reds et les Roumains sera en effet oppose a Lille ou a Fenerbahce en huitiemes.
Quant a l’ambiance qui s’annonce – comme toujours en Turquie – explosive, elle n’inspire par anticipation aucune crainte particuliere pour son alter ego du LOSC. «On est content d’aller la-bas. Apres, jusqu’a preuve du contraire, un public n’a jamais mis un but. Allez a Istanbul est plutot agreable. C’est ce qu’on cherchait en se qualifiant pour cette Coupe d’Europe.» – Olivier Maillard, au Stadium Nord de Villeneuve d’Ascq

Read the article on L’Equipe

Garcia : «Tenir plus longtemps»

«Il aurait fallu tenir le 1-0 le plus longtemps. On a encaisse l’egalisation trop rapidement». La victoire contre Fenerbahce (2-1) au Stadium Nord en match aller des 16emes de finale de la Ligue Europa, a permis au Lille de Rudi Garcia de preserver ses chances de qualification pour le tour suivant. Mais l’entraineur nordiste a conscience que ce resultat ne sera pas suffisant dans deux semaines a Istanbul.
«De toute facon, il faudra aller defendre ce resultat a Istanbul. C’est en marquant la-bas que l’on se qualifiera et pas autrement», a-t-il estime. Avant d’ajouter : «On sait que, sur ce match retour, on ne fera pas que defendre notre acquis et on fera tout pour marquer un but et destabiliser cette defense. Cela passera par une grosse defense. […] Pour le moment, on a un avantage.»
Rien n’est fait, dans un sens ou dans l’autre
Du cote de Christoph Daum, on reste logiquement dans l’expectative. Rien n’est fait, dans un sens ou dans l’autre. «On espere marquer a nouveau et faire la difference au match retour. La deception vient de ce deuxieme but betement encaisse. Je constate que nous nous sommes crees quelques belles occasions mais Lille a montre ses qualites defensives», a explique Christoph Daum, l’entraineur allemand, entre deux regards pour les ecrans de la salle de presse diffusant la rencontre Liverpool-Urziceni. Le vainqueur de la double confrontation entre les Reds et les Roumains sera en effet oppose a Lille ou a Fenerbahce en huitiemes.
Quant a l’ambiance qui s’annonce – comme toujours en Turquie – explosive, elle n’inspire par anticipation aucune crainte particuliere pour son alter ego du LOSC. «On est content d’aller la-bas. Apres, jusqu’a preuve du contraire, un public n’a jamais mis un but. Allez a Istanbul est plutot agreable. C’est ce qu’on cherchait en se qualifiant pour cette Coupe d’Europe.» – Olivier Maillard, au Stadium Nord de Villeneuve d’Ascq

Read the article on L’Equipe

Postat de pe data de 31 ian., 2010 in categoria România în lume. Poti urmari comentariile acestui articol prin RSS 2.0. Acest articol a fost vizualizat de 91 ori.

Publica un raspuns