La Roumanie accueillera des „intercepteurs terrestres de missiles balistiques et de moyenne portee” du bouclier americain.
Le president roumain Traian Basescu a annonce jeudi 4 fevrier que la Roumanie va accueillir des intercepteurs de missiles balistiques, deployes dans le cadre du nouveau projet de bouclier antimissile americain.
„La Roumanie a officiellement ete invitee par le president americain Barack Obama a participer au systeme de defense antimissile”, a indique Traian Basescu a l’issue d’une reunion du Conseil supreme de defense (CSAT) qu’il preside. Ainsi, la Roumanie accueillera des „intercepteurs terrestres de missiles balistiques et de moyenne portee”, a ajoute le president, precisant que ces elements devraient etre operationnels en 2015.
Le chef de l’Etat a egalement souligne que „ce systeme de defense n’est pas dirige contre la Russe”, en reponse aux inquietudes exprimees par le passe par Moscou.
Protection du territoire roumain
Selon Traian Basescu, ce bouclier s’inscrit dans le principe de l'”indivisibilite de la securite” des pays membres de l’Otan et „protegera l’ensemble du territoire roumain”, a la difference du premier projet de bouclier, abandonne par Washington, qui n’offrait qu’une „protection tres limitee” a ce pays. Des negociations entre Bucarest et Washington sur le deploiement des intercepteurs seront engagees tres prochainement, et les accords conclus seront soumis pour ratification au parlement roumain, a encore indique le president.
Le vice-president americain Joe Biden avait evoque pour la premiere fois la participation de la Roumanie a ce projet lors de sa tournee en Europe de l’est. Il avait alors remercie Bucarest pour „son soutien au nouveau projet antimissile”.
Ce nouveau systeme vise a contrer les missiles de courte et moyenne portee.
(Nouvelobs.com)

Read the article on Nouvel Observateur

La Roumanie accueillera une partie du bouclier antimissile americain

La Roumanie accueillera des „intercepteurs terrestres de missiles balistiques et de moyenne portee” du bouclier americain.
Le president roumain Traian Basescu a annonce jeudi 4 fevrier que la Roumanie va accueillir des intercepteurs de missiles balistiques, deployes dans le cadre du nouveau projet de bouclier antimissile americain.
„La Roumanie a officiellement ete invitee par le president americain Barack Obama a participer au systeme de defense antimissile”, a indique Traian Basescu a l’issue d’une reunion du Conseil supreme de defense (CSAT) qu’il preside. Ainsi, la Roumanie accueillera des „intercepteurs terrestres de missiles balistiques et de moyenne portee”, a ajoute le president, precisant que ces elements devraient etre operationnels en 2015.
Le chef de l’Etat a egalement souligne que „ce systeme de defense n’est pas dirige contre la Russe”, en reponse aux inquietudes exprimees par le passe par Moscou.
Protection du territoire roumain
Selon Traian Basescu, ce bouclier s’inscrit dans le principe de l'”indivisibilite de la securite” des pays membres de l’Otan et „protegera l’ensemble du territoire roumain”, a la difference du premier projet de bouclier, abandonne par Washington, qui n’offrait qu’une „protection tres limitee” a ce pays. Des negociations entre Bucarest et Washington sur le deploiement des intercepteurs seront engagees tres prochainement, et les accords conclus seront soumis pour ratification au parlement roumain, a encore indique le president.
Le vice-president americain Joe Biden avait evoque pour la premiere fois la participation de la Roumanie a ce projet lors de sa tournee en Europe de l’est. Il avait alors remercie Bucarest pour „son soutien au nouveau projet antimissile”.
Ce nouveau systeme vise a contrer les missiles de courte et moyenne portee.
(Nouvelobs.com)

Read the article on Nouvel Observateur

Postat de pe data de 31 ian., 2010 in categoria România în lume. Poti urmari comentariile acestui articol prin RSS 2.0. Acest articol a fost vizualizat de 93 ori.

Publica un raspuns