-LA REFORME DES RETRAITES VA AVOIR SON CALENDRIER : Les retraites seront lundi le sujet le plus sensible du sommet social a l’Elysee, ou se dessinera le calendrier d’une reforme deja vivement debattue alors que les syndicats redoutent de plus en plus un passage en force du gouvernement. Le gouvernement attend de la reunion annuelle avec les partenaires sociaux qu’elle fixe «un agenda et une methode». Outre les retraites, seront abordes des sujets comme l’emploi, le pouvoir d’achat ou les chomeurs en fin de droit, que les syndicats ne souhaitent pas voir relegues au second plan.

La facon dont doit etre prise en compte la penibilite pour determiner les droits a la retraite figurera aussi au menu. Aucune decision sur le fond de ces dossiers ne sera prise lundi, mais pour les retraites, la question du calendrier est devenue un veritable enjeu. Nicolas Sarkozy a plusieurs fois repete sa ferme intention de mener cette reforme en 2010, mais en restant flou sur le timing, suscitant les speculations. Plusieurs quotidiens nationaux lui pretent ainsi l’intention de boucler la reforme d’ici juin.

-LA BOURSE EN BAISSE : La Bourse de Paris a termine jeudi en baisse (-0,52%), malgre le soutien a la Grece des dirigeants europeens reunis a Bruxelles, les operateurs attendant les modalites d’un veritable plan d’action. Le CAC 40 a termine a 3.616,75 points, en baisse de 18,86 points, dans un volume de transactions de 4,685 milliards d’euros. Les autres places europeennes ont fini sur une note mitigee: le Footsie de Londres a gagne 0,57% mais le DAX de Francfort a perdu 0,59% et l’Eurostoxx 50 0,74%.

Jeudi, lors d’un sommet extraordinaire a Bruxelles consacre a la Grece, les dirigeants europeens ont promis leur solidarite pour empecher tout risque de faillite de cet Etat, et se sont dits prets a prendre des mesures «determinees» pour defendre la zone euro. Mais ils n’ont pas annonce une aide financiere concrete dans l’immediat.

-ADOPTION DE LA LOI CONTRE LA VIOLENCE EN BANDES : Le Parlement a adopte definitivement avec un ultime vote du Senat une proposition de loi UMP visant a lutter contre la violence en bandes, a l’ecole et dans les stades. La majorite senatoriale a vote en deuxieme lecture sans la modifier la version du texte transmise par l’Assemblee nationale, rendant l’adoption definitive. L’opposition a vote contre. La proposition de loi «renforcant la lutte contre les violences de groupes et la protection des personnes chargees d’une mission de service public» cree un delit de participation a une bande violente, passible d’un an de prison et 15.000 euros d’amende.

Un deuxieme volet vise a lutter contre les violences a l’ecole en creant notamment un delit d’intrusion ou de maintien sans autorisation dans les etablissements scolaires. Des mesures contre la violences dans les stades ont egalement ete introduites par les senateurs.

-UN EX-PREMIER MINISTRE BELGE FUSTIGE LE DEBAT SUR L’IDENTITE NATIONALE : L’ex-Premier ministre belge Guy Verhofstadt juge que le debat sur l’identite nationale montre qu’il «y a decidement quelque chose de pourri en Republique francaise», devenue «source d’accablement pour ses amis», dans une tribune au Monde. «Pour ses voisins, la France a souvent ete un modele d’inspiration et d’admiration (…). Elle est source d’accablement pour ses amis, qui la voient se perdre dans une polemique sterile sur l’identite nationale», ecrit le chef du groupe liberal au Parlement europeen. «L’opportunite politicienne de ce debat, sa conduite hesitante et ses finalites floues donnent en effet l’impression desastreuse que la France a peur d’elle-meme. Il y a decidement quelque chose de pourri en Republique francaise», poursuit-il.

L’ancien Premier ministre fustige un debat qui «a remis les thematiques d’extreme droite au premier plan» et estime que les discussions «de sous-prefecture» organisees par le gouvernement et le site internet du ministere de l’Immigration et de l’identite nationale sont devenues «un defouloir au remugle vichyste». Si «tous les pays ont des problemes d’immigration», M. Verhofstadt estime neanmoins que «c’est moins l’islam qui pose probleme que le manque de formation et le chomage».

250.000 SIGNATAIRES POUR INTERDIRE LA CHASSE LE DIMANCHE : Une petition de 251.667 signatures en faveur de l’interdiction de la chasse le dimanche a ete remise au ministre de l’Ecologie Jean-Louis Borloo, selon l’association pour la protection des animaux sauvages (Aspas). Chaque annee en France, la pratique de la chasse provoque des dizaines d’accidents, dont un nombre bien trop eleve se revele mortel, affirme l’Aspas, qui souligne que c’est «la seule activite de loisir qui blesse ou tue chaque annee des dizaines de personnes qui ne participent pas a l’activite en question».

Or, «la majorite des accidents de chasse ont lieu le dimanche, jour ou nombre de personnes se retrouvent dans la nature pour pratiquer des activites aussi diverses que la randonnee, le VTT, le kayak, les balades a cheval (…) ou la simple promenade familiale», ajoute l’Aspas. La France est le seul pays europeen ou l’on chasse 7 jours sur 7 et celui qui compte egalement le plus d’accidents de chasse, l’Aspas

-SAINT-VALENTIN SOUS L’EGIDE DES COUPLES MIXTES : Les associations Les Amoureux au ban public et SOS Racisme organisent ce week-end, a l’occasion de la Saint-Valentin, plusieurs evenements festifs visant a denoncer la politique gouvernementale a l’egard des couples mixtes. «Aujourd’hui la liberte d’aimer la personne de son choix est en peril», soulignent Les Amoureux au ban public dans un communique, affirmant que «des milliers de couples franco-etrangers sont aujourd’hui prives du droit de mener une vie familiale normale, en raison du durcissement constant des lois sur l’immigration et des pratiques administratives».

Jugeant que ces couples sont «systematiquement suspectes et controles», le collectif organise vendredi a l’Hotel de Ville de Paris, et samedi a Montpellier et Marseille, des bals de la Saint-Valentin qui meleront «l’action politique a la fete». Le jour meme de la fete des amoureux, dimanche, SOS Racisme appelle de son cote a un grand «kiss-in» a 15H00 a la Fontaine St-Michel (Veme arrondissement) a Paris pour «denoncer la suspicion systematique» visant les ressortissants etrangers.

Read the article on L’Est Republicain

L’actu en France a 19 h 45

-LA REFORME DES RETRAITES VA AVOIR SON CALENDRIER : Les retraites seront lundi le sujet le plus sensible du sommet social a l’Elysee, ou se dessinera le calendrier d’une reforme deja vivement debattue alors que les syndicats redoutent de plus en plus un passage en force du gouvernement. Le gouvernement attend de la reunion annuelle avec les partenaires sociaux qu’elle fixe «un agenda et une methode». Outre les retraites, seront abordes des sujets comme l’emploi, le pouvoir d’achat ou les chomeurs en fin de droit, que les syndicats ne souhaitent pas voir relegues au second plan.

La facon dont doit etre prise en compte la penibilite pour determiner les droits a la retraite figurera aussi au menu. Aucune decision sur le fond de ces dossiers ne sera prise lundi, mais pour les retraites, la question du calendrier est devenue un veritable enjeu. Nicolas Sarkozy a plusieurs fois repete sa ferme intention de mener cette reforme en 2010, mais en restant flou sur le timing, suscitant les speculations. Plusieurs quotidiens nationaux lui pretent ainsi l’intention de boucler la reforme d’ici juin.

-LA BOURSE EN BAISSE : La Bourse de Paris a termine jeudi en baisse (-0,52%), malgre le soutien a la Grece des dirigeants europeens reunis a Bruxelles, les operateurs attendant les modalites d’un veritable plan d’action. Le CAC 40 a termine a 3.616,75 points, en baisse de 18,86 points, dans un volume de transactions de 4,685 milliards d’euros. Les autres places europeennes ont fini sur une note mitigee: le Footsie de Londres a gagne 0,57% mais le DAX de Francfort a perdu 0,59% et l’Eurostoxx 50 0,74%.

Jeudi, lors d’un sommet extraordinaire a Bruxelles consacre a la Grece, les dirigeants europeens ont promis leur solidarite pour empecher tout risque de faillite de cet Etat, et se sont dits prets a prendre des mesures «determinees» pour defendre la zone euro. Mais ils n’ont pas annonce une aide financiere concrete dans l’immediat.

-ADOPTION DE LA LOI CONTRE LA VIOLENCE EN BANDES : Le Parlement a adopte definitivement avec un ultime vote du Senat une proposition de loi UMP visant a lutter contre la violence en bandes, a l’ecole et dans les stades. La majorite senatoriale a vote en deuxieme lecture sans la modifier la version du texte transmise par l’Assemblee nationale, rendant l’adoption definitive. L’opposition a vote contre. La proposition de loi «renforcant la lutte contre les violences de groupes et la protection des personnes chargees d’une mission de service public» cree un delit de participation a une bande violente, passible d’un an de prison et 15.000 euros d’amende.

Un deuxieme volet vise a lutter contre les violences a l’ecole en creant notamment un delit d’intrusion ou de maintien sans autorisation dans les etablissements scolaires. Des mesures contre la violences dans les stades ont egalement ete introduites par les senateurs.

-UN EX-PREMIER MINISTRE BELGE FUSTIGE LE DEBAT SUR L’IDENTITE NATIONALE : L’ex-Premier ministre belge Guy Verhofstadt juge que le debat sur l’identite nationale montre qu’il «y a decidement quelque chose de pourri en Republique francaise», devenue «source d’accablement pour ses amis», dans une tribune au Monde. «Pour ses voisins, la France a souvent ete un modele d’inspiration et d’admiration (…). Elle est source d’accablement pour ses amis, qui la voient se perdre dans une polemique sterile sur l’identite nationale», ecrit le chef du groupe liberal au Parlement europeen. «L’opportunite politicienne de ce debat, sa conduite hesitante et ses finalites floues donnent en effet l’impression desastreuse que la France a peur d’elle-meme. Il y a decidement quelque chose de pourri en Republique francaise», poursuit-il.

L’ancien Premier ministre fustige un debat qui «a remis les thematiques d’extreme droite au premier plan» et estime que les discussions «de sous-prefecture» organisees par le gouvernement et le site internet du ministere de l’Immigration et de l’identite nationale sont devenues «un defouloir au remugle vichyste». Si «tous les pays ont des problemes d’immigration», M. Verhofstadt estime neanmoins que «c’est moins l’islam qui pose probleme que le manque de formation et le chomage».

250.000 SIGNATAIRES POUR INTERDIRE LA CHASSE LE DIMANCHE : Une petition de 251.667 signatures en faveur de l’interdiction de la chasse le dimanche a ete remise au ministre de l’Ecologie Jean-Louis Borloo, selon l’association pour la protection des animaux sauvages (Aspas). Chaque annee en France, la pratique de la chasse provoque des dizaines d’accidents, dont un nombre bien trop eleve se revele mortel, affirme l’Aspas, qui souligne que c’est «la seule activite de loisir qui blesse ou tue chaque annee des dizaines de personnes qui ne participent pas a l’activite en question».

Or, «la majorite des accidents de chasse ont lieu le dimanche, jour ou nombre de personnes se retrouvent dans la nature pour pratiquer des activites aussi diverses que la randonnee, le VTT, le kayak, les balades a cheval (…) ou la simple promenade familiale», ajoute l’Aspas. La France est le seul pays europeen ou l’on chasse 7 jours sur 7 et celui qui compte egalement le plus d’accidents de chasse, l’Aspas

-SAINT-VALENTIN SOUS L’EGIDE DES COUPLES MIXTES : Les associations Les Amoureux au ban public et SOS Racisme organisent ce week-end, a l’occasion de la Saint-Valentin, plusieurs evenements festifs visant a denoncer la politique gouvernementale a l’egard des couples mixtes. «Aujourd’hui la liberte d’aimer la personne de son choix est en peril», soulignent Les Amoureux au ban public dans un communique, affirmant que «des milliers de couples franco-etrangers sont aujourd’hui prives du droit de mener une vie familiale normale, en raison du durcissement constant des lois sur l’immigration et des pratiques administratives».

Jugeant que ces couples sont «systematiquement suspectes et controles», le collectif organise vendredi a l’Hotel de Ville de Paris, et samedi a Montpellier et Marseille, des bals de la Saint-Valentin qui meleront «l’action politique a la fete». Le jour meme de la fete des amoureux, dimanche, SOS Racisme appelle de son cote a un grand «kiss-in» a 15H00 a la Fontaine St-Michel (Veme arrondissement) a Paris pour «denoncer la suspicion systematique» visant les ressortissants etrangers.

Read the article on L’Est Republicain

Postat de pe data de 31 ian., 2010 in categoria România în lume. Poti urmari comentariile acestui articol prin RSS 2.0. Acest articol a fost vizualizat de 94 ori.

Publica un raspuns