OTTAWA
, le 1er fevr. /CNW/ – http://smr.newswire.ca/fr/cda/the-canadian-dermatology-association-launches-new-campaign
L’Association canadienne de dermatologie lance aujourd’hui sa nouvelle campagne „Les salons de bronzage, c’est pas cool”, pour faire savoir aux jeunes femmes que les salons de bronzage ne sont pas aussi surs qu’elles le pensent.
„Depuis plus de 22 ans, grace a son programme Prudence au soleil, l’ACD s’efforce d’intervenir pour reduire l’incidence du cancer de la peau et la mortalite attribuable a cette maladie. Cette campagne d’interet public, aussi affichee sur YouTube, nous permet de rejoindre les jeunes femmes avec ce message important pour leur sante”, explique le president de l’ACD, Yves Poulin. „Puisqu’un Canadien meurt du cancer de la peau toutes les sept heures environ, il est imperatif que les jeunes evitent de s’exposer deliberement au soleil pour se faire bronzer.
Le bronzage artificiel avant l’age de 30 ans est associe a une hausse marquee du risque de melanome, et le Centre international de recherche sur le cancer de l’Organisation mondiale de la sante a recemment classe les lits de bronzage aux UV dans la categorie la plus elevee (groupe 1) de risques cancerogenes pour l’humain.
Cheryl Rosen
„Les recherches montrent que 70 p. 100 des utilisateurs de ce genre de bronzage sont des femmes de 16 a 29 ans. Le bronzage artificiel a cet age augmente le risque de developper un cancer de la peau. Il est tres important que les femmes soient conscientes des risques du bronzage artificiel”, dit , dermatologue et directrice nationale du programme Prudence au soleil de l’ACD.
La campagne „Les salons de bronzage, c’est pas cool”
La campagne comporte des affiches ainsi que des messages televises et radiodiffuses, sous le theme „Les salons de bronzage, c’est pas cool”.
St. John’s
London
Les affiches presentent des cas reels de survivantes du melanome qui recommandent vivement a leurs pairs de connaitre les faits sur le bronzage artificiel. Dans chaque cas, les femmes pensaient que le bronzage leur donnait une plus belle apparence mais elles ne savaient pas qu’a peine quelques annees plus tard, elles lutteraient contre le melanome, le plus mortel des cancers de la peau. Maintenant, Jackie, 36 ans, de (T.-N.), Marie-Pier, 23 ans, de Montmagny (Que.), Bianca, 25 ans, de Brampton (Ont.), Hope, 23 ans, de Nanaimo (C.-B.), et Aimee, 28 ans, de (Ont.) parlent ouvertement de leurs experiences.
Canada
Les messages d’interet public televises et radiodiffuses presentent des jeunes femmes de divers milieux, adolescentes et jeunes professionnelles, qui discutent entre elles des dangers du bronzage artificiel. Les messages seront en ondes partout au , de fevrier a juin, y compris au cours des vacances de mars et des semaines precedant les bals de finissants, periodes ou beaucoup de jeunes ont recours au bronzage artificiel.
Les affiches et les messages d’interet public dirigeront le public vers le site web de l’ACD pour plus d’information au sujet des survivantes et de la prevention du cancer de la peau.
Afin de continuer a promouvoir activement l’interdiction du bronzage artificiel chez les jeunes de 18 ans et moins, l’ACD vont affiche sur son site web un modele de petition demandant au gouvernement d’adopter une mesure legislative en ce sens.
Pour plus d’information sur la campagne ou pour voir les messages d’interet public et les affiches, consultez www.dermatologue.ca/bronzageartificiel.
Au sujet de l’ACD
Canada
L’Association canadienne de dermatologie, fondee en 1925, represente les dermatologues du . L’Association a pour mission de faire avancer la science et l’art de la medecine et de la chirurgie dans le domaine des soins de la peau, des cheveux et des ongles, d’offrir du perfectionnement professionnel a ses membres, d’appuyer et d’ameliorer les soins aux patients, de sensibiliser le public a la protection solaire et aux autres aspects de la sante de la peau, et de promouvoir la sante de la peau, des cheveux et des ongles, la vie durant.
Renseignements: ou pour solliciter une entrevue, veuillez communiquer avec Michelle Albagli, telephone: (613) 738-1748 ou 1-800-267-3376, poste 227

Read the article on Canada NewsWire

L’Association canadienne de dermatologie lance une nouvelle campagne de sensibilisation aux dangers du bronzage artificiel

OTTAWA
, le 1er fevr. /CNW/ – http://smr.newswire.ca/fr/cda/the-canadian-dermatology-association-launches-new-campaign
L’Association canadienne de dermatologie lance aujourd’hui sa nouvelle campagne „Les salons de bronzage, c’est pas cool”, pour faire savoir aux jeunes femmes que les salons de bronzage ne sont pas aussi surs qu’elles le pensent.
„Depuis plus de 22 ans, grace a son programme Prudence au soleil, l’ACD s’efforce d’intervenir pour reduire l’incidence du cancer de la peau et la mortalite attribuable a cette maladie. Cette campagne d’interet public, aussi affichee sur YouTube, nous permet de rejoindre les jeunes femmes avec ce message important pour leur sante”, explique le president de l’ACD, Yves Poulin. „Puisqu’un Canadien meurt du cancer de la peau toutes les sept heures environ, il est imperatif que les jeunes evitent de s’exposer deliberement au soleil pour se faire bronzer.
Le bronzage artificiel avant l’age de 30 ans est associe a une hausse marquee du risque de melanome, et le Centre international de recherche sur le cancer de l’Organisation mondiale de la sante a recemment classe les lits de bronzage aux UV dans la categorie la plus elevee (groupe 1) de risques cancerogenes pour l’humain.
Cheryl Rosen
„Les recherches montrent que 70 p. 100 des utilisateurs de ce genre de bronzage sont des femmes de 16 a 29 ans. Le bronzage artificiel a cet age augmente le risque de developper un cancer de la peau. Il est tres important que les femmes soient conscientes des risques du bronzage artificiel”, dit , dermatologue et directrice nationale du programme Prudence au soleil de l’ACD.
La campagne „Les salons de bronzage, c’est pas cool”
La campagne comporte des affiches ainsi que des messages televises et radiodiffuses, sous le theme „Les salons de bronzage, c’est pas cool”.
St. John’s
London
Les affiches presentent des cas reels de survivantes du melanome qui recommandent vivement a leurs pairs de connaitre les faits sur le bronzage artificiel. Dans chaque cas, les femmes pensaient que le bronzage leur donnait une plus belle apparence mais elles ne savaient pas qu’a peine quelques annees plus tard, elles lutteraient contre le melanome, le plus mortel des cancers de la peau. Maintenant, Jackie, 36 ans, de (T.-N.), Marie-Pier, 23 ans, de Montmagny (Que.), Bianca, 25 ans, de Brampton (Ont.), Hope, 23 ans, de Nanaimo (C.-B.), et Aimee, 28 ans, de (Ont.) parlent ouvertement de leurs experiences.
Canada
Les messages d’interet public televises et radiodiffuses presentent des jeunes femmes de divers milieux, adolescentes et jeunes professionnelles, qui discutent entre elles des dangers du bronzage artificiel. Les messages seront en ondes partout au , de fevrier a juin, y compris au cours des vacances de mars et des semaines precedant les bals de finissants, periodes ou beaucoup de jeunes ont recours au bronzage artificiel.
Les affiches et les messages d’interet public dirigeront le public vers le site web de l’ACD pour plus d’information au sujet des survivantes et de la prevention du cancer de la peau.
Afin de continuer a promouvoir activement l’interdiction du bronzage artificiel chez les jeunes de 18 ans et moins, l’ACD vont affiche sur son site web un modele de petition demandant au gouvernement d’adopter une mesure legislative en ce sens.
Pour plus d’information sur la campagne ou pour voir les messages d’interet public et les affiches, consultez www.dermatologue.ca/bronzageartificiel.
Au sujet de l’ACD
Canada
L’Association canadienne de dermatologie, fondee en 1925, represente les dermatologues du . L’Association a pour mission de faire avancer la science et l’art de la medecine et de la chirurgie dans le domaine des soins de la peau, des cheveux et des ongles, d’offrir du perfectionnement professionnel a ses membres, d’appuyer et d’ameliorer les soins aux patients, de sensibiliser le public a la protection solaire et aux autres aspects de la sante de la peau, et de promouvoir la sante de la peau, des cheveux et des ongles, la vie durant.
Renseignements: ou pour solliciter une entrevue, veuillez communiquer avec Michelle Albagli, telephone: (613) 738-1748 ou 1-800-267-3376, poste 227

Read the article on Canada NewsWire

Postat de pe data de 31 ian., 2010 in categoria România în lume. Poti urmari comentariile acestui articol prin RSS 2.0. Acest articol a fost vizualizat de 63 ori.

Publica un raspuns