Lille retrouve Fenerbahce, jeudi en 16e de finale aller de la Ligue Europa. Les Nordistes, qui se mefient des Turcs, revent de passer pour s’offrir un match de prestige face aux Reds de Liverpool au prochain tour.

Lille retrouve Fenerbahce, jeudi en 16e de finale aller de la Ligue Europa. Les Nordistes, qui se mefient des Turcs, revent de passer pour s’offrir un match de prestige face aux Reds de Liverpool au prochain tour.

Sur la planete football, il y a certains stades qui font rever plus d’un footballeur. Leur histoire, leur atmosphere ou leurs supporters les rendent si particuliers. Anfield fait partie de ceux-la. Et quand la possibilite d’aller dans l’enfer rouge se presente, plus d’un amoureux du ballon rond a la tete dans les etoiles.  Les Dogues n’en sont pas encore la. Et pourtant, les proteges de Rudi Garcia croisent les doigts pour pouvoir fouler la verte pelouse de ce stade seculaire. „L’objectif d’Anfield  n’est pas negligeable”, admet Ludovic Obraniak, qui vient de s’illustrer avec un double contre Boulogne-sur-Mer (3-1). Et Rio Mavuba de confirmer : „Il y a quelque chose de grand si on passe”. Oui mais voila, il faut deja passer.

Lille n’a pas encore son rendez-vous face aux Reds en poche. Il faut deja se debarrasser des bouillants Stambouliotes de Fenerbahce. Ce n’est pas gagne d’avance surtout que le match retour aura lieu en Turquie. Il faut egalement que Liverpool passe de son cote l’obstacle roumain d’Unirea Urziceni. Toutes les conditions ne sont donc pas encore remplies. Et les Dogues en sont bien conscients : „On n’a pas le droit de se projeter sur les huitiemes d’autant que le retour est chez eux”, explique Rio Mavuba. „On y a pense quand on a vu le pre-tirage, ajoute Rudi Garcia, l’entraineur nordiste. Mais je me concentre sur cette confrontation. A nous de faire en sorte de meriter ce huitieme de finale.”

Il n’empeche, Liverpool sera bien dans toutes les tetes a l’heure d’entrer sur la pelouse du Stadium Nord.  Surtout que les Lillois ne sont pas les seuls a vendre la peau de l’ours avant de l’avoir tue. Fenerbahce reve aussi des Reds et leur pleiade de stars. Pour les hommes de Christoph Daum, le LOSC n’est meme qu’une etape. „Si vous mettez de cote Torres et Gerrard, Liverpool n’est pas imbattable. Malgre tout, et quoi qu’on en dise, Fenerbahce va marquer l’annee 2010 de son empreinte. Tous mes camarades de l’equipe en sont conscients comme moi”, affirme ainsi Ugur Boral dans le journal du club. Mercredi en conference de presse, Christoph Daum a, de son cote, ete oblige de se defendre alors qu’on lui reprochait de se projeter un peu trop vite vers le prochain tour : „Je n’ai jamais fait de commentaires sur Liverpool, si des choses ont ete ecrites en ce sens, c’est impossible”, s’est emporte le technicien allemand. „Liverpool, c’est juste un reve, a-t-il precise dans la foulee. Moi, j’avance etape par etape, comme je l’ai toujours fait et la prochaine etape, c’est Lille”.

En clair, les Reds ne seront pas dans le Nord jeudi mais tout le monde aura une pensee pour eux. Si la Ligue Europa, ce n’est que „du bonus” comme le souligne Obraniak, le choc possible contre Liverpool, offre une autre saveur a cette competition pour les Lillois. Ce serait la cerise sur le gateau.  Du super bonus. Resultat : tous les Nordistes defieront  Fenerbahce gonfles a bloc et avec l’espoir d’entendre le „You’ll never walk alone” des Scousers dans quelques semaines…

Read the article on TF1

Lille reve d’Anfield

Lille retrouve Fenerbahce, jeudi en 16e de finale aller de la Ligue Europa. Les Nordistes, qui se mefient des Turcs, revent de passer pour s’offrir un match de prestige face aux Reds de Liverpool au prochain tour.

Lille retrouve Fenerbahce, jeudi en 16e de finale aller de la Ligue Europa. Les Nordistes, qui se mefient des Turcs, revent de passer pour s’offrir un match de prestige face aux Reds de Liverpool au prochain tour.

Sur la planete football, il y a certains stades qui font rever plus d’un footballeur. Leur histoire, leur atmosphere ou leurs supporters les rendent si particuliers. Anfield fait partie de ceux-la. Et quand la possibilite d’aller dans l’enfer rouge se presente, plus d’un amoureux du ballon rond a la tete dans les etoiles.  Les Dogues n’en sont pas encore la. Et pourtant, les proteges de Rudi Garcia croisent les doigts pour pouvoir fouler la verte pelouse de ce stade seculaire. „L’objectif d’Anfield  n’est pas negligeable”, admet Ludovic Obraniak, qui vient de s’illustrer avec un double contre Boulogne-sur-Mer (3-1). Et Rio Mavuba de confirmer : „Il y a quelque chose de grand si on passe”. Oui mais voila, il faut deja passer.

Lille n’a pas encore son rendez-vous face aux Reds en poche. Il faut deja se debarrasser des bouillants Stambouliotes de Fenerbahce. Ce n’est pas gagne d’avance surtout que le match retour aura lieu en Turquie. Il faut egalement que Liverpool passe de son cote l’obstacle roumain d’Unirea Urziceni. Toutes les conditions ne sont donc pas encore remplies. Et les Dogues en sont bien conscients : „On n’a pas le droit de se projeter sur les huitiemes d’autant que le retour est chez eux”, explique Rio Mavuba. „On y a pense quand on a vu le pre-tirage, ajoute Rudi Garcia, l’entraineur nordiste. Mais je me concentre sur cette confrontation. A nous de faire en sorte de meriter ce huitieme de finale.”

Il n’empeche, Liverpool sera bien dans toutes les tetes a l’heure d’entrer sur la pelouse du Stadium Nord.  Surtout que les Lillois ne sont pas les seuls a vendre la peau de l’ours avant de l’avoir tue. Fenerbahce reve aussi des Reds et leur pleiade de stars. Pour les hommes de Christoph Daum, le LOSC n’est meme qu’une etape. „Si vous mettez de cote Torres et Gerrard, Liverpool n’est pas imbattable. Malgre tout, et quoi qu’on en dise, Fenerbahce va marquer l’annee 2010 de son empreinte. Tous mes camarades de l’equipe en sont conscients comme moi”, affirme ainsi Ugur Boral dans le journal du club. Mercredi en conference de presse, Christoph Daum a, de son cote, ete oblige de se defendre alors qu’on lui reprochait de se projeter un peu trop vite vers le prochain tour : „Je n’ai jamais fait de commentaires sur Liverpool, si des choses ont ete ecrites en ce sens, c’est impossible”, s’est emporte le technicien allemand. „Liverpool, c’est juste un reve, a-t-il precise dans la foulee. Moi, j’avance etape par etape, comme je l’ai toujours fait et la prochaine etape, c’est Lille”.

En clair, les Reds ne seront pas dans le Nord jeudi mais tout le monde aura une pensee pour eux. Si la Ligue Europa, ce n’est que „du bonus” comme le souligne Obraniak, le choc possible contre Liverpool, offre une autre saveur a cette competition pour les Lillois. Ce serait la cerise sur le gateau.  Du super bonus. Resultat : tous les Nordistes defieront  Fenerbahce gonfles a bloc et avec l’espoir d’entendre le „You’ll never walk alone” des Scousers dans quelques semaines…

Read the article on TF1

Postat de pe data de 31 ian., 2010 in categoria România în lume. Poti urmari comentariile acestui articol prin RSS 2.0. Acest articol a fost vizualizat de 57 ori.

Publica un raspuns