LES Gants du cœur pour la bonne cause a Nouvonville, un France-Belgique en Full HD a Charleville.

De la salle Maillard a la salle Bayard, ils sont quelques uns a avoir fait le grand ecart. Dont le challenger mondial d’anglaise Hassan N’Dam Njikam qui a repris ses quartiers a Bazeilles avec son coach Mouss et son sparring bresilien Luis Jeferson Goncalo…

Avec sa mezzanine qui rappelait les bals de sa jeunesse au maire de Montcy-Notre-Dame, Bernard Gibaru, Roger-Maillard a fait le plein. Comme les quatre pros du CSNA sortis vainqueurs de leur affrontement avec des Slovaques.

La palme du plus expeditif est revenu a Simon Karzyan, tombeur par KO (1re) de Joseph Sovijus apres deux echecs qu’il avait besoin d’effacer.

Une coupure a l’arcade gauche n’a pas prive Alain Rakow d’un come-back gagnant. Mais au-dela des resultats, les Ardennais ont affiche une belle solidarite, Hamid Zaim, Kamel Djaatit, Sebastien Joly la jouant collectif dans le coin rouge.

A Nouzonville comme a Charleville, cette nuit du Noble Art s’est achevee a plus de 1 heure du mat. Ceux qui ont pris le risque de tenter le grand chelem ont pu assister au final tonitruant de France-Belgique…

La salle Bayard et ses 1.200 spectateurs avaient aussi leur parterre de « guest stars » avec le mediatique Momo Dridi, quadruple champion du monde, le Remois Christophe Lartisien, Hassan N’Dam Njikam deja cite et Sofiane Takoucht, qui avait donne sa preference au full.

Cette premiere entre nations fut aussi une affaire de cœur. Surtout entre Jerome Noel et Raphael Gerodez, un jeune Belge de 18 ans, compact et agressif. En jeu : un match nul que le Carolo grace a un succes associe a celui de Michael Guccione, est alle chercher.

Toujours pressenti pour diriger l’equipe de France, Christophe Lartisien a apprecie : « Il y a du potentiel pour les prochaines selections ». Meme satisfaction pour le president de la Federation belge, Piero Sicurella : « Gerodez est un jeune qui monte. On en reparlera dans trois ans… ».

Michel Bois n’a plus qu’a remettre ca en 2011, avec probablement un France-Pays-Bas : « Avec ces rencontres, on est certain d’avoir des combattants de valeur qui souvent pratiquent plusieurs disciplines. Jerome Noel a eu droit a une opposition instructive avec un garcon qui aime prendre des coups et en donner ».

Read the article on L’Union Champagne-Ardenne

Sports de combat / Il etait deux fois dans le 08

LES Gants du cœur pour la bonne cause a Nouvonville, un France-Belgique en Full HD a Charleville.

De la salle Maillard a la salle Bayard, ils sont quelques uns a avoir fait le grand ecart. Dont le challenger mondial d’anglaise Hassan N’Dam Njikam qui a repris ses quartiers a Bazeilles avec son coach Mouss et son sparring bresilien Luis Jeferson Goncalo…

Avec sa mezzanine qui rappelait les bals de sa jeunesse au maire de Montcy-Notre-Dame, Bernard Gibaru, Roger-Maillard a fait le plein. Comme les quatre pros du CSNA sortis vainqueurs de leur affrontement avec des Slovaques.

La palme du plus expeditif est revenu a Simon Karzyan, tombeur par KO (1re) de Joseph Sovijus apres deux echecs qu’il avait besoin d’effacer.

Une coupure a l’arcade gauche n’a pas prive Alain Rakow d’un come-back gagnant. Mais au-dela des resultats, les Ardennais ont affiche une belle solidarite, Hamid Zaim, Kamel Djaatit, Sebastien Joly la jouant collectif dans le coin rouge.

A Nouzonville comme a Charleville, cette nuit du Noble Art s’est achevee a plus de 1 heure du mat. Ceux qui ont pris le risque de tenter le grand chelem ont pu assister au final tonitruant de France-Belgique…

La salle Bayard et ses 1.200 spectateurs avaient aussi leur parterre de « guest stars » avec le mediatique Momo Dridi, quadruple champion du monde, le Remois Christophe Lartisien, Hassan N’Dam Njikam deja cite et Sofiane Takoucht, qui avait donne sa preference au full.

Cette premiere entre nations fut aussi une affaire de cœur. Surtout entre Jerome Noel et Raphael Gerodez, un jeune Belge de 18 ans, compact et agressif. En jeu : un match nul que le Carolo grace a un succes associe a celui de Michael Guccione, est alle chercher.

Toujours pressenti pour diriger l’equipe de France, Christophe Lartisien a apprecie : « Il y a du potentiel pour les prochaines selections ». Meme satisfaction pour le president de la Federation belge, Piero Sicurella : « Gerodez est un jeune qui monte. On en reparlera dans trois ans… ».

Michel Bois n’a plus qu’a remettre ca en 2011, avec probablement un France-Pays-Bas : « Avec ces rencontres, on est certain d’avoir des combattants de valeur qui souvent pratiquent plusieurs disciplines. Jerome Noel a eu droit a une opposition instructive avec un garcon qui aime prendre des coups et en donner ».

Read the article on L’Union Champagne-Ardenne

Postat de pe data de 31 ian., 2010 in categoria România în lume. Poti urmari comentariile acestui articol prin RSS 2.0. Acest articol a fost vizualizat de 169 ori.

Publica un raspuns