Entre Villedoux et Charron, helitreuillage d’une dame agee par un sauveteur-plongeur de l’escadron de Cazaux. (photo armee de l’air / EH01067)

Drole de bapteme de l’air ! Le plus jeune passager qui ait jamais vole a bord d’un helicoptere de l’armee est probablement le bebe, age de trois semaines, qui a ete evacue, dimanche, dans une ferme a quelques kilometres de Charron. Helitreuille par les sauveteurs de l’escadron de Cazaux (Gironde.) Comme il n’existe pas de brassiere de petite taille, pour un nourrisson, et que le temps pressait dans la zone inondee, le sauveteur-plongeur qui a pris en charge l’enfant a du improviser. « Il a installe le bebe dans un sac amenage et a fixe le crochet de treuillage au sac », explique le colonel Olivier Celo, commandant de l’escadron d’helicopteres. Apres quoi, secouriste et secouru n’ont plus fait qu’un seul corps et ont ete hisses ensemble a bord du Caracal.

Le Caracal est le plus moderne des helicopteres dont dispose l’escadron specialise de Cazaux. Engage, avec deux Puma, dans les operations de sauvetage, dimanche dernier, le Caracal permet d’evacuer trente personnes en meme temps. Et Dieu sait s’il y avait des gens a secourir, dans les heures qui ont suivi le dechainement des vents et des eaux.

136 personnes, parfois avec leurs animaux de compagnie, en l’occurrence trois chats et cinq chiens, ont ete evacuees a bord des appareils de l’escadron. Les helicos ont totalise, a eux trois, dix-neuf heures et vingt minutes de vol, au terme de leur mission, dimanche, vers 20 heures.

Sur les 136 sinistres evacues par la voie des airs, 77 ont du etre helitreuilles. Quelques exemples. Dimanche 28 fevrier, les sauveteurs-plongeurs ont arrache aux eaux qui menacaient de les ensevelir, outre le bebe de trois semaines : une personne trisomique affolee, un handicape en fauteuil roulant, qui avait de l’eau jusqu’a la taille dans sa maison des Boucholeurs, une dame tres agee, lourdement handicapee, clouee sur son lit baignant dans l’eau, a La Faute-sur-Mer. Elle a ete evacuee sur une civiere helitreuillable.

A bord de chaque helico, outre l’equipage (deux pilotes, deux mecaniciens), deux plongeurs, un medecin et un infirmier. Un Puma est toujours pret, en alerte 365 jours sur 365. Samedi, apres l’alerte rouge de Meteo France, le colonel Celo a renforce ce dispositif. Si bien que, dimanche matin, quand le Centre de coordination des secours, a Mont-de-Marsan, a appele Cazaux, un deuxieme Puma et le Caracal etaient prets a decoller. Le premier s’est pose a La Rochelle a 8 h 45. Et les militaires ont immediatement recu les missions attribuees par le SDIS, en Charente-Maritime et en Vendee.

A Aytre, ils ont depose dix campeurs sur le balcon du Cafe de la Plage. A Charron, ils ont evacue vers l’hopital de La Rochelle un garcon de 11 ans, leucemique, qui avait besoin de sa chimiotherapie. Ils sont intervenus sur des toits de camions, sur les toitures des maisons, dans l’eau, a bord des bateaux pneumatiques des pompiers. Ils ont trouve des gens en pyjama, surpris dans leur sommeil, hebetes, qui se sont effondres completement apres avoir ete secourus, realisant qu’ils avaient tout perdu. Du cote de l’Aiguillon et de La Faute-sur-Mer, ces hommes aguerris (1) ont serre les dents : des cadavres flottaient. « Notre metier, c’est precisement agir pour que le bilan soit le moins lourd possible », souligne le colonel Celo, rappelant la devise de l’escadron : « Combattre et sauver ».

(1) C’est l’escadron d’helicopteres de Cazaux qui est intervenu en Afghanistan, en aout 2008, apres la mort de dix soldats francais.

Ancien de l’Armee de l’Air je constate que l’esprit d’initiative et la rigueur demeurent exemplaires. Une grande Armee au service des hommes.

Read the article on Sud Ouest

Armee de l’Air : des as entre ciel et terre

Entre Villedoux et Charron, helitreuillage d’une dame agee par un sauveteur-plongeur de l’escadron de Cazaux. (photo armee de l’air / EH01067)

Drole de bapteme de l’air ! Le plus jeune passager qui ait jamais vole a bord d’un helicoptere de l’armee est probablement le bebe, age de trois semaines, qui a ete evacue, dimanche, dans une ferme a quelques kilometres de Charron. Helitreuille par les sauveteurs de l’escadron de Cazaux (Gironde.) Comme il n’existe pas de brassiere de petite taille, pour un nourrisson, et que le temps pressait dans la zone inondee, le sauveteur-plongeur qui a pris en charge l’enfant a du improviser. « Il a installe le bebe dans un sac amenage et a fixe le crochet de treuillage au sac », explique le colonel Olivier Celo, commandant de l’escadron d’helicopteres. Apres quoi, secouriste et secouru n’ont plus fait qu’un seul corps et ont ete hisses ensemble a bord du Caracal.

Le Caracal est le plus moderne des helicopteres dont dispose l’escadron specialise de Cazaux. Engage, avec deux Puma, dans les operations de sauvetage, dimanche dernier, le Caracal permet d’evacuer trente personnes en meme temps. Et Dieu sait s’il y avait des gens a secourir, dans les heures qui ont suivi le dechainement des vents et des eaux.

136 personnes, parfois avec leurs animaux de compagnie, en l’occurrence trois chats et cinq chiens, ont ete evacuees a bord des appareils de l’escadron. Les helicos ont totalise, a eux trois, dix-neuf heures et vingt minutes de vol, au terme de leur mission, dimanche, vers 20 heures.

Sur les 136 sinistres evacues par la voie des airs, 77 ont du etre helitreuilles. Quelques exemples. Dimanche 28 fevrier, les sauveteurs-plongeurs ont arrache aux eaux qui menacaient de les ensevelir, outre le bebe de trois semaines : une personne trisomique affolee, un handicape en fauteuil roulant, qui avait de l’eau jusqu’a la taille dans sa maison des Boucholeurs, une dame tres agee, lourdement handicapee, clouee sur son lit baignant dans l’eau, a La Faute-sur-Mer. Elle a ete evacuee sur une civiere helitreuillable.

A bord de chaque helico, outre l’equipage (deux pilotes, deux mecaniciens), deux plongeurs, un medecin et un infirmier. Un Puma est toujours pret, en alerte 365 jours sur 365. Samedi, apres l’alerte rouge de Meteo France, le colonel Celo a renforce ce dispositif. Si bien que, dimanche matin, quand le Centre de coordination des secours, a Mont-de-Marsan, a appele Cazaux, un deuxieme Puma et le Caracal etaient prets a decoller. Le premier s’est pose a La Rochelle a 8 h 45. Et les militaires ont immediatement recu les missions attribuees par le SDIS, en Charente-Maritime et en Vendee.

A Aytre, ils ont depose dix campeurs sur le balcon du Cafe de la Plage. A Charron, ils ont evacue vers l’hopital de La Rochelle un garcon de 11 ans, leucemique, qui avait besoin de sa chimiotherapie. Ils sont intervenus sur des toits de camions, sur les toitures des maisons, dans l’eau, a bord des bateaux pneumatiques des pompiers. Ils ont trouve des gens en pyjama, surpris dans leur sommeil, hebetes, qui se sont effondres completement apres avoir ete secourus, realisant qu’ils avaient tout perdu. Du cote de l’Aiguillon et de La Faute-sur-Mer, ces hommes aguerris (1) ont serre les dents : des cadavres flottaient. « Notre metier, c’est precisement agir pour que le bilan soit le moins lourd possible », souligne le colonel Celo, rappelant la devise de l’escadron : « Combattre et sauver ».

(1) C’est l’escadron d’helicopteres de Cazaux qui est intervenu en Afghanistan, en aout 2008, apres la mort de dix soldats francais.

Ancien de l’Armee de l’Air je constate que l’esprit d’initiative et la rigueur demeurent exemplaires. Une grande Armee au service des hommes.

Read the article on Sud Ouest

Postat de pe data de 28 feb., 2010 in categoria România în lume. Poti urmari comentariile acestui articol prin RSS 2.0. Acest articol a fost vizualizat de 97 ori.

Publica un raspuns