Tout devait sourire a Karim Benzema: titulaire a la pointe de l’attaque des Bleus au debut de l’Euro-2008, annonce comme un buteur d’elite, transfere pour une fortune au grand Real Madrid… Las, il n’est meme pas dans la liste des 30 pour le Mondial.

Tout devait sourire a Karim Benzema: titulaire a la pointe de l’attaque des Bleus au debut de l’Euro-2008, annonce comme un buteur d’elite, transfere pour une fortune au grand Real Madrid… Las, il n’est meme pas dans la liste des 30 pour le Mondial.

De mal en pis… Attendu comme un crack, successeur de Just Fontaine, Dominique Rocheteau, Jean-Pierre Papin et Thierry Henry, le prodige lyonnais, age de 22 ans, n’est meme plus remplacant chez les Bleus. Il paie son chiche temps de jeu au Real, Raymond Domenech ayant assez rappele qu’il n’appellerait pas des hommes qui jouent peu en club (exception faite du capitaine Henry), mais surtout le manque de motivation affiche.

Son terrible et desarmant aveu apres son entree nonchalante contre la Roumanie en septembre („Je n’avais pas envie de tout donner”) pese lourd. Erreur de jeunesse pardonnable ou non, cette sortie colle a la peau de Benzema. Les patrons Bleus l’avaient recadre, il est depuis alle a Canossa, mais il n’a plus jamais retrouve la meme place dans le groupe. Il est passe en une phrase de l’enfant prodigue a l’enfant gate.

Son discours et son comportement ont ostensiblement change, et les autres joueurs de l’equipe de France avaient fete avec lui, en groupe, ses buts contre les Iles Feroe puis l’Autriche, lors des deux selections suivantes.

Mais il n’a plus porte le maillot Bleu depuis, et son absence du groupe pour l’Afrique du Sud est un desaveu impitoyable. Il avait de toutes facons deja perdu sa place dans le onze de depart, sa derniere titularisation dans un match de competition remontait a un an avant sa declaration, en septembre 2008 contre la Serbie. Transparent, il avait ete remplace a la mi-temps par Nicolas Anelka, batailleur et… buteur.

Benzema (27 selections, 8 buts) a lance une operation seduction une semaine avant la publication de la liste, il a clame dans plusieurs medias francais (RTL, L’Equipe…) son amour („J’aime l’equipe de France, j’ai envie de jouer pour l’equipe de France et faire quelque chose extraordinaire”), mais trop tard.

Andre-Pierre Gignac et Djibril Cisse, intrinsequement moins doues que Benzema, font eux preuve d’une attitude irreprochable et d’un appetit gargantuesque meme pour quelques minutes en Bleu. Les problemes generationnels entre jeunes et glorieux anciens evoques par Gallas dans son livre („La parole est a la defense”) ont pu aussi jouer contre Benzema. Il n’a pas totalement dissipe la crainte, dans l’esprit du selectionneur, qu’il pourrirait la vie du groupe s’il ne jouait pas.

Domenech, qui avait promis de „chasser les ego a coups de fusil”, a tenu sa promesse.

L’USO n’a pas gagne au Havre, elle est meme revenue au score, apres avoir ete menee 2-0, grace a deux penaltys de Kevin Lefaix. Mais la defaite surprise de La Vitreenne offre quasiment aux Orleanais un billet pour le National.

L’entraineur de l’Avenir Chartres, Brahim Rostom, a recu une lettre recommandee lui signifiant qu’il aura en charge, la saison prochaine, les benjamines et les minimes a mi-temps. Il est donc ecarte de l’equipe premiere (NF1).

Read the article on La Republique du Centre

Benzema, la degringolade

Tout devait sourire a Karim Benzema: titulaire a la pointe de l’attaque des Bleus au debut de l’Euro-2008, annonce comme un buteur d’elite, transfere pour une fortune au grand Real Madrid… Las, il n’est meme pas dans la liste des 30 pour le Mondial.

Tout devait sourire a Karim Benzema: titulaire a la pointe de l’attaque des Bleus au debut de l’Euro-2008, annonce comme un buteur d’elite, transfere pour une fortune au grand Real Madrid… Las, il n’est meme pas dans la liste des 30 pour le Mondial.

De mal en pis… Attendu comme un crack, successeur de Just Fontaine, Dominique Rocheteau, Jean-Pierre Papin et Thierry Henry, le prodige lyonnais, age de 22 ans, n’est meme plus remplacant chez les Bleus. Il paie son chiche temps de jeu au Real, Raymond Domenech ayant assez rappele qu’il n’appellerait pas des hommes qui jouent peu en club (exception faite du capitaine Henry), mais surtout le manque de motivation affiche.

Son terrible et desarmant aveu apres son entree nonchalante contre la Roumanie en septembre („Je n’avais pas envie de tout donner”) pese lourd. Erreur de jeunesse pardonnable ou non, cette sortie colle a la peau de Benzema. Les patrons Bleus l’avaient recadre, il est depuis alle a Canossa, mais il n’a plus jamais retrouve la meme place dans le groupe. Il est passe en une phrase de l’enfant prodigue a l’enfant gate.

Son discours et son comportement ont ostensiblement change, et les autres joueurs de l’equipe de France avaient fete avec lui, en groupe, ses buts contre les Iles Feroe puis l’Autriche, lors des deux selections suivantes.

Mais il n’a plus porte le maillot Bleu depuis, et son absence du groupe pour l’Afrique du Sud est un desaveu impitoyable. Il avait de toutes facons deja perdu sa place dans le onze de depart, sa derniere titularisation dans un match de competition remontait a un an avant sa declaration, en septembre 2008 contre la Serbie. Transparent, il avait ete remplace a la mi-temps par Nicolas Anelka, batailleur et… buteur.

Benzema (27 selections, 8 buts) a lance une operation seduction une semaine avant la publication de la liste, il a clame dans plusieurs medias francais (RTL, L’Equipe…) son amour („J’aime l’equipe de France, j’ai envie de jouer pour l’equipe de France et faire quelque chose extraordinaire”), mais trop tard.

Andre-Pierre Gignac et Djibril Cisse, intrinsequement moins doues que Benzema, font eux preuve d’une attitude irreprochable et d’un appetit gargantuesque meme pour quelques minutes en Bleu. Les problemes generationnels entre jeunes et glorieux anciens evoques par Gallas dans son livre („La parole est a la defense”) ont pu aussi jouer contre Benzema. Il n’a pas totalement dissipe la crainte, dans l’esprit du selectionneur, qu’il pourrirait la vie du groupe s’il ne jouait pas.

Domenech, qui avait promis de „chasser les ego a coups de fusil”, a tenu sa promesse.

L’USO n’a pas gagne au Havre, elle est meme revenue au score, apres avoir ete menee 2-0, grace a deux penaltys de Kevin Lefaix. Mais la defaite surprise de La Vitreenne offre quasiment aux Orleanais un billet pour le National.

L’entraineur de l’Avenir Chartres, Brahim Rostom, a recu une lettre recommandee lui signifiant qu’il aura en charge, la saison prochaine, les benjamines et les minimes a mi-temps. Il est donc ecarte de l’equipe premiere (NF1).

Read the article on La Republique du Centre

Postat de pe data de 12 mai, 2010 in categoria România în lume. Poti urmari comentariile acestui articol prin RSS 2.0. Acest articol a fost vizualizat de 172 ori.

Publica un raspuns