Région de Cluj, Transylvanie. Dans certaines régions de Roumanie, les précipitations ont été dix fois plus importantes que la normale saisonnière.

La Roumanie n’avait pas connu cela depuis des décennies. Depuis la semaine dernière, le nord et l’est du pays sont particulièrement touchés par d’importantes inondations et des intempéries. Le bilan de ces pluies torrentielles s’est alourdi mardi 29 juin faisant désormais état d’au moins 21 morts. Une personne est toujours portée disparue. Des centaines de personnes sont évacuées de leurs foyers.

« La situation est tragique, les dommages inimaginables », le président du département de Suceava, dans le nord du pays, est consterné. Selon Gheorghe Flutur, dans certaines régions, les précipitations ont été dix fois plus importantes que la normale saisonnière et cela fait au moins soixante ans que les pluies n’avaient pas été aussi fortes.

La situation la plus catastrophique est dans la ville de Dorohoi dans le nord. Ici, une crue a inondé tout le centre-ville. Le niveau de l’eau dans les rues a atteint un mètre et demi et des centaines de personnes ont passé la nuit sur le toit de leur maison.

La situation est également grave dans le sud, au bord du Danube. Les berges du fleuve ont été inondées dans la ville de Corabia. Les habitants et les gendarmes renforcent les digues alors que les agriculteurs ont commencé à transférer leur bétail dans des zones plus élevées.

Selon l’institut de météorologie, de fortes pluies sont encore attendues jusqu’à mercredi.

Read the article on Radio France Internationale

Des intempéries meurtrières en Roumanie

Région de Cluj, Transylvanie. Dans certaines régions de Roumanie, les précipitations ont été dix fois plus importantes que la normale saisonnière.

La Roumanie n’avait pas connu cela depuis des décennies. Depuis la semaine dernière, le nord et l’est du pays sont particulièrement touchés par d’importantes inondations et des intempéries. Le bilan de ces pluies torrentielles s’est alourdi mardi 29 juin faisant désormais état d’au moins 21 morts. Une personne est toujours portée disparue. Des centaines de personnes sont évacuées de leurs foyers.

« La situation est tragique, les dommages inimaginables », le président du département de Suceava, dans le nord du pays, est consterné. Selon Gheorghe Flutur, dans certaines régions, les précipitations ont été dix fois plus importantes que la normale saisonnière et cela fait au moins soixante ans que les pluies n’avaient pas été aussi fortes.

La situation la plus catastrophique est dans la ville de Dorohoi dans le nord. Ici, une crue a inondé tout le centre-ville. Le niveau de l’eau dans les rues a atteint un mètre et demi et des centaines de personnes ont passé la nuit sur le toit de leur maison.

La situation est également grave dans le sud, au bord du Danube. Les berges du fleuve ont été inondées dans la ville de Corabia. Les habitants et les gendarmes renforcent les digues alors que les agriculteurs ont commencé à transférer leur bétail dans des zones plus élevées.

Selon l’institut de météorologie, de fortes pluies sont encore attendues jusqu’à mercredi.

Read the article on Radio France Internationale

Postat de pe data de 30 iun., 2010 in categoria România în lume. Poti urmari comentariile acestui articol prin RSS 2.0. Acest articol a fost vizualizat de 563 ori.

Publica un raspuns