Le bilan des inondations qui touchent de nombreuses régions de Roumanie depuis la semaine dernière s’est fortement alourdi dans la nuit de lundi à mardi passant à 21 morts et un disparu, des centaines de personnes étant évacuées de leurs foyers.

„La situation est tragique et les dommages inimaginables”, a déploré Gheorghe Flutur, président du département de Suceava, dans le nord du pays, un des plus touchés par ces inondations dues à de fortes pluies.

„Nous avons des destructions majeures”, a-t-il ajouté, cité par l’agence de presse roumaine Mediafax.

„Vingt-et-une personne sont mortes et une personne est portée disparue” en raison des intempéries, a indiqué à l’AFP le porte-parole de l’inspection des situations d’urgence, Alin Maghiar.

Mardi matin, un précédent bilan faisait état de seize morts et neuf disparus.

La plupart des personnes sont mortes emportées par les flots, une personne est tombée de sa maison et deux autres ont été foudroyées lors d’un orage, a précisé M. Maghiar.

Le Premier ministre roumain Emil Boc doit se rendre dans les régions affectées mardi dans l’après-midi, a indiqué à l’AFP sa porte-parole.

Des centaines de personnes ont dû être évacués d’urgence dans la nuit afin d’échapper aux flots dans les départements de Suceava et de Botosani, près de la frontière ukrainienne. Elles ont été hébergées dans des écoles, des gymnases ou chez des proches, ont précisé les autorités locales.

Dans la ville de Dorohoi (nord), cinq personnes sont mortes dans la nuit de lundi à mardi. Face à la montée des eaux, certains habitants ont dû trouver refuge en haut des arbres, selon des témoins sur place.

Plus de 1.700 personnes ont dû être évacués dans cette seule localité.

Dans le département voisin de Suceava, quatre personnes sont mortes en raison de la montée des flots entre lundi et mardi.

Treize maisons ont été complètement détruites et environ un millier inondées. De nombreux terrains agricoles sont également sous l’eau tandis que des dizaines de routes ont été soit coupées soit détruites par les flots.

De fortes pluies sont encore attendues jusqu’à mercredi matin dans le nord-est de la Roumanie, a averti l’institut national de météorologie.

Ce pays des Balkans est touché depuis la semaine dernière par de fortes précipitations. Plusieurs personnes âgées étaient mortes par noyade la semaine dernière dans le centre du pays, près de Cluj et d’Alba.

Près du Danube, habitants et autorités sont également en état d’alerte mardi, le fleuve ayant atteint son niveau d’alerte à plusieurs endroits.

Dans le sud du pays, les berges du fleuve ont été inondées dans la ville de Corabia.

A Smârdan, près de Braïla, dans l’est de la Roumanie, habitants et gendarmes renforcent les digues. Les agriculteurs ont également commencé à tranférer leur bétail dans des zones plus élevées, a indiqué la télévision Realitatea TV.

Read the article on Nice Matin

Inondations en Roumanie: 21 morts et un disparu

Le bilan des inondations qui touchent de nombreuses régions de Roumanie depuis la semaine dernière s’est fortement alourdi dans la nuit de lundi à mardi passant à 21 morts et un disparu, des centaines de personnes étant évacuées de leurs foyers.

„La situation est tragique et les dommages inimaginables”, a déploré Gheorghe Flutur, président du département de Suceava, dans le nord du pays, un des plus touchés par ces inondations dues à de fortes pluies.

„Nous avons des destructions majeures”, a-t-il ajouté, cité par l’agence de presse roumaine Mediafax.

„Vingt-et-une personne sont mortes et une personne est portée disparue” en raison des intempéries, a indiqué à l’AFP le porte-parole de l’inspection des situations d’urgence, Alin Maghiar.

Mardi matin, un précédent bilan faisait état de seize morts et neuf disparus.

La plupart des personnes sont mortes emportées par les flots, une personne est tombée de sa maison et deux autres ont été foudroyées lors d’un orage, a précisé M. Maghiar.

Le Premier ministre roumain Emil Boc doit se rendre dans les régions affectées mardi dans l’après-midi, a indiqué à l’AFP sa porte-parole.

Des centaines de personnes ont dû être évacués d’urgence dans la nuit afin d’échapper aux flots dans les départements de Suceava et de Botosani, près de la frontière ukrainienne. Elles ont été hébergées dans des écoles, des gymnases ou chez des proches, ont précisé les autorités locales.

Dans la ville de Dorohoi (nord), cinq personnes sont mortes dans la nuit de lundi à mardi. Face à la montée des eaux, certains habitants ont dû trouver refuge en haut des arbres, selon des témoins sur place.

Plus de 1.700 personnes ont dû être évacués dans cette seule localité.

Dans le département voisin de Suceava, quatre personnes sont mortes en raison de la montée des flots entre lundi et mardi.

Treize maisons ont été complètement détruites et environ un millier inondées. De nombreux terrains agricoles sont également sous l’eau tandis que des dizaines de routes ont été soit coupées soit détruites par les flots.

De fortes pluies sont encore attendues jusqu’à mercredi matin dans le nord-est de la Roumanie, a averti l’institut national de météorologie.

Ce pays des Balkans est touché depuis la semaine dernière par de fortes précipitations. Plusieurs personnes âgées étaient mortes par noyade la semaine dernière dans le centre du pays, près de Cluj et d’Alba.

Près du Danube, habitants et autorités sont également en état d’alerte mardi, le fleuve ayant atteint son niveau d’alerte à plusieurs endroits.

Dans le sud du pays, les berges du fleuve ont été inondées dans la ville de Corabia.

A Smârdan, près de Braïla, dans l’est de la Roumanie, habitants et gendarmes renforcent les digues. Les agriculteurs ont également commencé à tranférer leur bétail dans des zones plus élevées, a indiqué la télévision Realitatea TV.

Read the article on Nice Matin

Postat de pe data de 30 iun., 2010 in categoria România în lume. Poti urmari comentariile acestui articol prin RSS 2.0. Acest articol a fost vizualizat de 433 ori.

Publica un raspuns