Qui est responsable de ce dénouement ? La société actuelle est véreuse. Mais c’est nous (les humains), c’est vous (Monsieur le Ministre), qui l’avons rendue ainsi. Alors aujourd’hui beaucoup restent à l’écart, c’est le résultat de notre orgueil, de nos différences. Ce sont les Roms et bien d’autres qui en font les frais, c’est la triste réalité.

Prendre les empreintes, et pourquoi pas restaurer „les camps” ? Cette Europe donne la nausée !

Il vaudrait mieux dépenser cet argent à s’occuper de ses ressortissants dans son propre pays. On donne de l’argent pour que les gens restent chez eux et ne viennent pas chercher fortune dans un autre pays qui a déjà de la peine à nourrir ses propres enfants. C’est trop facile de dire on va en France, là bas ils ont des subventions qui nous permettront de vivre, quitte à faire la mendicité dans la rue avec des gosses pour apitoyer les gens. Ça suffit maintenant, l’Europe ! Mêlez-vous de ce qui vous regarde et laissez les pays régler leur police intérieure comme ils l’entendent. On voit ce que ça donne l’angélisme du tout le monde il est beau, tout le monde il est gentil ! Occupez-vous plutôt de voir comment régler les problèmes de corruption dans ces anciens pays dits de l’Est.

„Il vaut mieux dépenser l’argent pour la réinsertion sociale dans les pays d’accueil.” ose-t-il dire. Mais qu’à-t-il fait pour les insérer dans son propre pays au lieu de les forcer à émigrer ? De cela les eurodéputés gavés se soucient peu.

Une première folie a consisté à faire entrer des pays comme la Roumanie ou la Bulgarie immédiatement dans l’UE. Sans aucune consultation d’ailleurs des citoyens européens. Il est vrai que politiciens et technocrates se fichent bien de l’opinion du peuple. On l’a avec le referendum de Chirac. Une autre folie serait de laisser ces deux mêmes pays entrer dans l’Espace Schengen sans une longue longue période de probation. Mais on peut être certain que cela se fera, les populations n’étant une fois de plus consultées sur le sujet. D’ailleurs en France 99,99% des citoyens seraient bien en peine de savoir qui les représente au Parlement européen et comment contacter le cas échéant ces mêmes personnes.

Il faudrait que la Roumanie gère ce délicat problème de l’errance des Roms à travers l’ Europe, quitte à se faire aider par l’Union Européenne, et propose à ces gens des logements, un travail, une scolarité pour leurs enfants et tout cela en Roumanie. Je vois en bas de chez moi à Paris des femmes qui font la manche avec des bébés dans les bras et je trouve cela très triste.

„…Il vaut mieux dépenser l’argent pour la réinsertion sociale dans les pays d’accueil.” dixit le ministre roumain de la Justice. Facile à dire lorsque ce n’est pas votre argent.

Read the article on Le Point

Les Roms, le sujet qui fâche la France et la Roumanie

Qui est responsable de ce dénouement ? La société actuelle est véreuse. Mais c’est nous (les humains), c’est vous (Monsieur le Ministre), qui l’avons rendue ainsi. Alors aujourd’hui beaucoup restent à l’écart, c’est le résultat de notre orgueil, de nos différences. Ce sont les Roms et bien d’autres qui en font les frais, c’est la triste réalité.

Prendre les empreintes, et pourquoi pas restaurer „les camps” ? Cette Europe donne la nausée !

Il vaudrait mieux dépenser cet argent à s’occuper de ses ressortissants dans son propre pays. On donne de l’argent pour que les gens restent chez eux et ne viennent pas chercher fortune dans un autre pays qui a déjà de la peine à nourrir ses propres enfants. C’est trop facile de dire on va en France, là bas ils ont des subventions qui nous permettront de vivre, quitte à faire la mendicité dans la rue avec des gosses pour apitoyer les gens. Ça suffit maintenant, l’Europe ! Mêlez-vous de ce qui vous regarde et laissez les pays régler leur police intérieure comme ils l’entendent. On voit ce que ça donne l’angélisme du tout le monde il est beau, tout le monde il est gentil ! Occupez-vous plutôt de voir comment régler les problèmes de corruption dans ces anciens pays dits de l’Est.

„Il vaut mieux dépenser l’argent pour la réinsertion sociale dans les pays d’accueil.” ose-t-il dire. Mais qu’à-t-il fait pour les insérer dans son propre pays au lieu de les forcer à émigrer ? De cela les eurodéputés gavés se soucient peu.

Une première folie a consisté à faire entrer des pays comme la Roumanie ou la Bulgarie immédiatement dans l’UE. Sans aucune consultation d’ailleurs des citoyens européens. Il est vrai que politiciens et technocrates se fichent bien de l’opinion du peuple. On l’a avec le referendum de Chirac. Une autre folie serait de laisser ces deux mêmes pays entrer dans l’Espace Schengen sans une longue longue période de probation. Mais on peut être certain que cela se fera, les populations n’étant une fois de plus consultées sur le sujet. D’ailleurs en France 99,99% des citoyens seraient bien en peine de savoir qui les représente au Parlement européen et comment contacter le cas échéant ces mêmes personnes.

Il faudrait que la Roumanie gère ce délicat problème de l’errance des Roms à travers l’ Europe, quitte à se faire aider par l’Union Européenne, et propose à ces gens des logements, un travail, une scolarité pour leurs enfants et tout cela en Roumanie. Je vois en bas de chez moi à Paris des femmes qui font la manche avec des bébés dans les bras et je trouve cela très triste.

„…Il vaut mieux dépenser l’argent pour la réinsertion sociale dans les pays d’accueil.” dixit le ministre roumain de la Justice. Facile à dire lorsque ce n’est pas votre argent.

Read the article on Le Point

Postat de pe data de 3 aug., 2010 in categoria România în lume. Poti urmari comentariile acestui articol prin RSS 2.0. Acest articol a fost vizualizat de 296 ori.

Publica un raspuns