C’est avec un grand sourire que Dejan Lovren, premiere recrue lyonnaise du mercato d’hiver 2010, s’est presente hier peu avant midi dans les studios d’OL TV, aux cotes de Jean-Michel Aulas, Claude Puel, Bernard Lacombe et Miro Blazevic, fils de l’ex-entraineur de Nantes, et ex-selectionneur de la Croatie et de la Bosnie.

Ceux qui l’ont vu jouer depuis, confirment, a commencer par Florian Maurice, qui pour le compte de l’OL l’a suivi notamment lors des matches de Ligue Europa contre Timisoara et l’Ajax. «On se doit d’anticiper pour le futur, mais sur ces six premiers mois de l’annee, Dejan va pouvoir s’adapter, en ayant deja la capacite de rendre service par sa polyvalence, meme si sa place privilegiee est dans l’axe droit ou gauche. Il n’a aucun probleme avec les deux pieds, une personnalite affirmee, et c’est un beau bebe», explique Claude Puel, conquis.

Avec Lovren, le manager general de l’OL a donc pousse son president et le conseil d’administration du club, a valider une nouvelle operation financiere importante et compliquee, chiffree a 8 millions pour le transfert, plus trois eventuels bonus lies a un titre de champion et des qualifications en Ligue des Champions. L’addition pourrait atteindre 9,5 millions, pour un contrat de quatre ans et demi.

«Il fallait regler rapidement une partie du transfert, et c’est ce qui a pu faire la difference», par rapport a la concurrence anglaise (Tottenham) et espagnole, estime le president Aulas. Le joueur lui, affirme que la piste lyonnaise avait sa preference.«Je suis tres honore d’arriver dans un grand club, qui fait partie des dix premiers en Europe. Je veux prouver que ma signature n’est pas un hasard. L’OL a une grande reputation, la Ligue francaise est de haut niveau, et Lyon est une ville magnifique ou l’on mange tres bien. C’est bien d’etre ici pour mon evolution sportive. Ailleurs j’aurais pu avoir une remuneration superieure, mais j’ai prefere venir ici.»

Lovren, qui s’estime a son meilleur poste comme «stoppeur droit, mais l’entraineur decidera», a commence a cotoyer ses nouveaux equipiers a l’entrainement, discutant avec Kallstrom, travaillant balle au pied avec Govou et Sonny Anderson, et terminant par un tennis-ballon avec les gardiens.

Bernard Lacombe mise aussi sur ce nouveau venu pour renforcer l’equipe en cette deuxieme partie de saison, meme si, rappelons-le, il n’est pas qualifie pour la Ligue des Champions cette saison.

> Dejan Lovren est ne le 5 juillet 1989 a Zenica (ex-Yougoslavie, aujourd’hui Bosnie).

> 1,90m, 85 kilos.

> Clubs precedents: Dinamo Zagreb, prete a l’Inter Zapresic entre 2006 et 2008.

> International croate A (2 selections) et -21 ans.

> Palmares: double Coupe – championnat de Croatie avec le Dinamo en 2008-09.

Read the article on Le Progres

Dejan Lovren : « Lyon, ma preference »

C’est avec un grand sourire que Dejan Lovren, premiere recrue lyonnaise du mercato d’hiver 2010, s’est presente hier peu avant midi dans les studios d’OL TV, aux cotes de Jean-Michel Aulas, Claude Puel, Bernard Lacombe et Miro Blazevic, fils de l’ex-entraineur de Nantes, et ex-selectionneur de la Croatie et de la Bosnie.

Ceux qui l’ont vu jouer depuis, confirment, a commencer par Florian Maurice, qui pour le compte de l’OL l’a suivi notamment lors des matches de Ligue Europa contre Timisoara et l’Ajax. «On se doit d’anticiper pour le futur, mais sur ces six premiers mois de l’annee, Dejan va pouvoir s’adapter, en ayant deja la capacite de rendre service par sa polyvalence, meme si sa place privilegiee est dans l’axe droit ou gauche. Il n’a aucun probleme avec les deux pieds, une personnalite affirmee, et c’est un beau bebe», explique Claude Puel, conquis.

Avec Lovren, le manager general de l’OL a donc pousse son president et le conseil d’administration du club, a valider une nouvelle operation financiere importante et compliquee, chiffree a 8 millions pour le transfert, plus trois eventuels bonus lies a un titre de champion et des qualifications en Ligue des Champions. L’addition pourrait atteindre 9,5 millions, pour un contrat de quatre ans et demi.

«Il fallait regler rapidement une partie du transfert, et c’est ce qui a pu faire la difference», par rapport a la concurrence anglaise (Tottenham) et espagnole, estime le president Aulas. Le joueur lui, affirme que la piste lyonnaise avait sa preference.«Je suis tres honore d’arriver dans un grand club, qui fait partie des dix premiers en Europe. Je veux prouver que ma signature n’est pas un hasard. L’OL a une grande reputation, la Ligue francaise est de haut niveau, et Lyon est une ville magnifique ou l’on mange tres bien. C’est bien d’etre ici pour mon evolution sportive. Ailleurs j’aurais pu avoir une remuneration superieure, mais j’ai prefere venir ici.»

Lovren, qui s’estime a son meilleur poste comme «stoppeur droit, mais l’entraineur decidera», a commence a cotoyer ses nouveaux equipiers a l’entrainement, discutant avec Kallstrom, travaillant balle au pied avec Govou et Sonny Anderson, et terminant par un tennis-ballon avec les gardiens.

Bernard Lacombe mise aussi sur ce nouveau venu pour renforcer l’equipe en cette deuxieme partie de saison, meme si, rappelons-le, il n’est pas qualifie pour la Ligue des Champions cette saison.

> Dejan Lovren est ne le 5 juillet 1989 a Zenica (ex-Yougoslavie, aujourd’hui Bosnie).

> 1,90m, 85 kilos.

> Clubs precedents: Dinamo Zagreb, prete a l’Inter Zapresic entre 2006 et 2008.

> International croate A (2 selections) et -21 ans.

> Palmares: double Coupe – championnat de Croatie avec le Dinamo en 2008-09.

Read the article on Le Progres

Postat de pe data de 31 dec., 2009 in categoria România în lume. Poti urmari comentariile acestui articol prin RSS 2.0. Acest articol a fost vizualizat de 63 ori.

Publica un raspuns