Les associations pro-palestiniennes crient a l’apartheid ! Soyez serieux, qu’est ce que l’apartheid ?
 
En Afrique du Sud, il etait interdit d’habiter dans un meme lieu pour les Blancs et les Noirs, c’etait la separation forcee des individus dans des zones urbaines d’habitations differentes, cela en fonction de leur race, loi instauree en 1950 dite : Loi d’habitation separee (Group Areas Act). C’etait aussi une loi sur les commodites publiques (segregation dans tous les lieux publics, comme les toilettes, bancs, etc..). Cette loi avait pour but d’eliminer tout contact entre Noirs et Blancs.
C’etait le retrait de droit de greve aux travailleurs noirs.
C’etaient les interdictions pour les Noirs d’etudier dans les Universites blanches. C’etait le retrait de la citoyennete des noirs des homelands (retrait de la citoyennete sud-africaine pour les Noirs issus des communautes ethniques vivant dans les bantoustans), mais aussi ce fut le Decret sur l’Afrikaans (obligation pour toutes les ecoles, meme noires, de dispenser en Afrikaans les cours de mathematiques, sciences sociales, histoire et geographie pour tout le secondaire), et j’en passe !
Quasiment, tous ceux qui militent en faveur de la Palestine, comparent Israel a l’Afrique du Sud de l’apartheid, pour justifier tous leurs „coups bas”, tel le boycott economique et culturel a l’encontre d’Israel !
Faire un parallele comme les militants pro-palestiniens font entre l’Afrique du Sud en mettant en avant l’interdiction de mariages mixtes et Israel, et pur fantasme de la part de ceux-ci.
– La realite est la suivante :
En Israel, des couples mixtes qu’ils soient maries ou non, peuvent vivre ensemble. Seul le mariage religieux ne peut pas avoir lieu dans le pays. Un parlementaire Juif a recemment depose une proposition de loi visant a inclure les mariages civils mixtes, et ce qui n’est pas dit par ces „militants” a ce sujet c’est que les legislateurs Arabes musulmans se sont allies aux Juifs orthodoxes, et ultra orthodoxes pour rejeter cette proposition de loi.
Questions :
Dans un Etat d’apartheid, croyez-vous que des deputes arabes musulmans reussiraient a apposer un droit de veto sur quoi que ce soit ?
Le pourcentage de la population arabe pourrait-elle elire a un poste au sein du gouvernement des Arabes, si elle etait sous un regime d’apartheid ?
Les femmes et les pauvres auraient-ils le droit de vote dans des elections locales, dans un regime d’apartheid ? Et bien en Israel c’est le cas pour les Arabes !
Dans un regime d’apartheid, est-ce que les citoyens israeliens arabes participeraient aux elections nationales, et est-ce que un regime d’apartheid accepterait plusieurs partis politiques arabes ? Israel, n’est pas un pays d’apartheid, car ceci est possible !
Dans un regime d’apartheid, est-ce que les medias pourraient publier des articles d’un Israelien arabe ? Est-ce que les medias pourraient parler en toute liberte comme ils le font en Israel de la politique du pays ?
Dans un pays d’apartheid, aurait-il ete possible qu’une jeune Arabe soit elue Miss Israel ? Ce fut le cas pour Rena Raslane en 1999, elle fut elue Miss Israel.
– Le regime d’apartheid si decrie par ces officines qui vehiculent de telles inepties, a deux equipes de football arabes en premiere division, des joueurs comme Rifat Turk, Zahi Armali, Valid Badir ou Abbas Souan sont des vedettes nationales.
-Deux sœurs musulmanes ont remporte le championnat d’Israel de boxe en 2006
Niral Krantangi, une autre Arabe musulmane, a gagne en 2006 le prestigieux concours televise de la ” futur mannequin d’Israel”.
– Un Arabe, Emile Habibi, a recu le prix Israel de litterature en 1992.
– (Cote cinema ) Mohammed Bakri et Salim Daw n’ont rien a envier a leurs collegues juifs.
-Les Arabes sont aussi tres presents dans les domaines de la sculpture, de la peinture, des medias et de l’Internet.
– En medecine, les Arabes sont proportionnellement plus representes que les Juifs.
– En 2002, un groupe de femmes arabes israeliennes a cree une ONG pour la defense des femmes lesbiennes et organise, en 2007, le premier rassemblement de femmes arabes lesbiennes.
 
Israel des son premier jour d’independance, proclama qu’il assurera une complete egalite de droits sociaux et politiques a tous ses citoyens, sans distinction de croyance, de culte ou de sexe. Qu’il garantira la pleine liberte de conscience, de culte, d’education et de culture, qu’il assurera la sauvegarde et l’inviolabilite des lieux saints et des sanctuaires de toutes les religions.. (Extrait de la Declaration d’independance)
La majorite de la population arabe israelienne vit dans des villes et des villages autonomes en Galilee ou dans le Neguev, ainsi que dans des centres urbains mixtes.
 
La participation du secteur arabe a la vie politique se manifeste lors des elections legislatives et municipales. Les citoyens arabes gerent les affaires politiques et administratives de leurs municipalites et leurs deputes elus a la Knesset representent les interets arabes en agissant sur la scene politique pour promouvoir le statu des groupes minoritaires et assurer leur part des benefices nationaux. Un juge arabe a ete nomme a la Cour supreme et des vices ministres arabes font partis du gouvernement. Des citoyens arabes sont en poste a l’etranger dans les services diplomatiques et representent Israel, y compris en tant qu’Ambassadeurs.
Le modele du village de Neve Shalom/Wahat as-Salam, s’est repandu !
Un travailleur social juif et un enseignant arabe ont fonde Hand in Hand en 1997.
L’annee suivante, cette organisation ouvrait deux ecoles bilingues, l’une a Jerusalem et l’autre en Galilee.
Des Juifs et des Arabes de la region de Wadi Ara ont meme decide d’en creer une autre. Leur projet se heurtait a un probleme de locaux jusqu’a ce que le maire de Kfar Kara leur offre un batiment vide en bordure de son village. L’ecole Gesher al HaWadi („le Pont par dessus la Vallee”) a ouvert en 2004. A Gesher al HaWadi, chaque cours est donne par deux professeurs, en hebreu et en arabe.
Village : Drijat, un autre exemple !
le clan d’Abou Hamad. Leur ancetre dont les lointaines origines trouvent leur source en Arabie saoudite), ce village a ete reconnu et integre par Israel. Drijat a choisi de revendiquer son appartenance a l’Etat juif.
C’est un petit village arabe de 850 habitants situe entre Arad et Beersheva, au nord du Neguev, ils descendent tous d’Abou Hamas, un ancetre „fallah” venu du sud d’Hebron en 1840 (
Il y a 120 familles et 850 personnes, parmi elles : 35 professeurs, 10 medecins, 5 avocats et 3 guides touristiques (et 5 autres sur le point de finir la formation). Ce village a un taux de chomage quasi nul, ce village ne connait pas la violence, ni le vandalisme. Dans ce village il s’y trouve la premiere ville qui fonctionne a l’energie solaire. Projet qui a ete initie par le ministere des Infrastructures, l’Autorite de developpement du Neguev et Shimon Peres, alors parlementaire. Actuellement, 8 panneaux photovoltaiques alimentent un systeme de batterie qui permet une autonomie de 4 jours sans lumiere solaire directe.
Ils ont fait le choix d’appartenir a l’Etat d’Israel dont le drapeau flotte toute l’annee sur le toit de l’ecole.
Pour eux il n’est pas envisageable de quitter un pays ou il est reconnu son droit a s’exprimer et sa liberte de penser !
Autre exemple :
Mohammed Abu El Haija est un militant et resident de Ein Hod, un village arabe situe dans la region de Carmel. En 1982, avec des membres arabes et juifs, il a forme l ‘ „Association of Forty”, une organisation dediee a la coexistence pacifique entre Juifs et Arabes, la promotion de l’egalite pour tous les secteurs de la societe israelienne, et la realisation de la reconnaissance officielle des villages arabes non reconnus. Mohammed est actuellement le chef du village d’Ein Hod et est membre du Conseil regional du Carmel.

Read the article on LePost

Les associations pro-palestiniennes crient a l’apartheid ! Soyez serieux, qu’est ce que l’apartheid ?

Les associations pro-palestiniennes crient a l’apartheid ! Soyez serieux, qu’est ce que l’apartheid ?
 
En Afrique du Sud, il etait interdit d’habiter dans un meme lieu pour les Blancs et les Noirs, c’etait la separation forcee des individus dans des zones urbaines d’habitations differentes, cela en fonction de leur race, loi instauree en 1950 dite : Loi d’habitation separee (Group Areas Act). C’etait aussi une loi sur les commodites publiques (segregation dans tous les lieux publics, comme les toilettes, bancs, etc..). Cette loi avait pour but d’eliminer tout contact entre Noirs et Blancs.
C’etait le retrait de droit de greve aux travailleurs noirs.
C’etaient les interdictions pour les Noirs d’etudier dans les Universites blanches. C’etait le retrait de la citoyennete des noirs des homelands (retrait de la citoyennete sud-africaine pour les Noirs issus des communautes ethniques vivant dans les bantoustans), mais aussi ce fut le Decret sur l’Afrikaans (obligation pour toutes les ecoles, meme noires, de dispenser en Afrikaans les cours de mathematiques, sciences sociales, histoire et geographie pour tout le secondaire), et j’en passe !
Quasiment, tous ceux qui militent en faveur de la Palestine, comparent Israel a l’Afrique du Sud de l’apartheid, pour justifier tous leurs „coups bas”, tel le boycott economique et culturel a l’encontre d’Israel !
Faire un parallele comme les militants pro-palestiniens font entre l’Afrique du Sud en mettant en avant l’interdiction de mariages mixtes et Israel, et pur fantasme de la part de ceux-ci.
– La realite est la suivante :
En Israel, des couples mixtes qu’ils soient maries ou non, peuvent vivre ensemble. Seul le mariage religieux ne peut pas avoir lieu dans le pays. Un parlementaire Juif a recemment depose une proposition de loi visant a inclure les mariages civils mixtes, et ce qui n’est pas dit par ces „militants” a ce sujet c’est que les legislateurs Arabes musulmans se sont allies aux Juifs orthodoxes, et ultra orthodoxes pour rejeter cette proposition de loi.
Questions :
Dans un Etat d’apartheid, croyez-vous que des deputes arabes musulmans reussiraient a apposer un droit de veto sur quoi que ce soit ?
Le pourcentage de la population arabe pourrait-elle elire a un poste au sein du gouvernement des Arabes, si elle etait sous un regime d’apartheid ?
Les femmes et les pauvres auraient-ils le droit de vote dans des elections locales, dans un regime d’apartheid ? Et bien en Israel c’est le cas pour les Arabes !
Dans un regime d’apartheid, est-ce que les citoyens israeliens arabes participeraient aux elections nationales, et est-ce que un regime d’apartheid accepterait plusieurs partis politiques arabes ? Israel, n’est pas un pays d’apartheid, car ceci est possible !
Dans un regime d’apartheid, est-ce que les medias pourraient publier des articles d’un Israelien arabe ? Est-ce que les medias pourraient parler en toute liberte comme ils le font en Israel de la politique du pays ?
Dans un pays d’apartheid, aurait-il ete possible qu’une jeune Arabe soit elue Miss Israel ? Ce fut le cas pour Rena Raslane en 1999, elle fut elue Miss Israel.
– Le regime d’apartheid si decrie par ces officines qui vehiculent de telles inepties, a deux equipes de football arabes en premiere division, des joueurs comme Rifat Turk, Zahi Armali, Valid Badir ou Abbas Souan sont des vedettes nationales.
-Deux sœurs musulmanes ont remporte le championnat d’Israel de boxe en 2006
Niral Krantangi, une autre Arabe musulmane, a gagne en 2006 le prestigieux concours televise de la ” futur mannequin d’Israel”.
– Un Arabe, Emile Habibi, a recu le prix Israel de litterature en 1992.
– (Cote cinema ) Mohammed Bakri et Salim Daw n’ont rien a envier a leurs collegues juifs.
-Les Arabes sont aussi tres presents dans les domaines de la sculpture, de la peinture, des medias et de l’Internet.
– En medecine, les Arabes sont proportionnellement plus representes que les Juifs.
– En 2002, un groupe de femmes arabes israeliennes a cree une ONG pour la defense des femmes lesbiennes et organise, en 2007, le premier rassemblement de femmes arabes lesbiennes.
 
Israel des son premier jour d’independance, proclama qu’il assurera une complete egalite de droits sociaux et politiques a tous ses citoyens, sans distinction de croyance, de culte ou de sexe. Qu’il garantira la pleine liberte de conscience, de culte, d’education et de culture, qu’il assurera la sauvegarde et l’inviolabilite des lieux saints et des sanctuaires de toutes les religions.. (Extrait de la Declaration d’independance)
La majorite de la population arabe israelienne vit dans des villes et des villages autonomes en Galilee ou dans le Neguev, ainsi que dans des centres urbains mixtes.
 
La participation du secteur arabe a la vie politique se manifeste lors des elections legislatives et municipales. Les citoyens arabes gerent les affaires politiques et administratives de leurs municipalites et leurs deputes elus a la Knesset representent les interets arabes en agissant sur la scene politique pour promouvoir le statu des groupes minoritaires et assurer leur part des benefices nationaux. Un juge arabe a ete nomme a la Cour supreme et des vices ministres arabes font partis du gouvernement. Des citoyens arabes sont en poste a l’etranger dans les services diplomatiques et representent Israel, y compris en tant qu’Ambassadeurs.
Le modele du village de Neve Shalom/Wahat as-Salam, s’est repandu !
Un travailleur social juif et un enseignant arabe ont fonde Hand in Hand en 1997.
L’annee suivante, cette organisation ouvrait deux ecoles bilingues, l’une a Jerusalem et l’autre en Galilee.
Des Juifs et des Arabes de la region de Wadi Ara ont meme decide d’en creer une autre. Leur projet se heurtait a un probleme de locaux jusqu’a ce que le maire de Kfar Kara leur offre un batiment vide en bordure de son village. L’ecole Gesher al HaWadi („le Pont par dessus la Vallee”) a ouvert en 2004. A Gesher al HaWadi, chaque cours est donne par deux professeurs, en hebreu et en arabe.
Village : Drijat, un autre exemple !
le clan d’Abou Hamad. Leur ancetre dont les lointaines origines trouvent leur source en Arabie saoudite), ce village a ete reconnu et integre par Israel. Drijat a choisi de revendiquer son appartenance a l’Etat juif.
C’est un petit village arabe de 850 habitants situe entre Arad et Beersheva, au nord du Neguev, ils descendent tous d’Abou Hamas, un ancetre „fallah” venu du sud d’Hebron en 1840 (
Il y a 120 familles et 850 personnes, parmi elles : 35 professeurs, 10 medecins, 5 avocats et 3 guides touristiques (et 5 autres sur le point de finir la formation). Ce village a un taux de chomage quasi nul, ce village ne connait pas la violence, ni le vandalisme. Dans ce village il s’y trouve la premiere ville qui fonctionne a l’energie solaire. Projet qui a ete initie par le ministere des Infrastructures, l’Autorite de developpement du Neguev et Shimon Peres, alors parlementaire. Actuellement, 8 panneaux photovoltaiques alimentent un systeme de batterie qui permet une autonomie de 4 jours sans lumiere solaire directe.
Ils ont fait le choix d’appartenir a l’Etat d’Israel dont le drapeau flotte toute l’annee sur le toit de l’ecole.
Pour eux il n’est pas envisageable de quitter un pays ou il est reconnu son droit a s’exprimer et sa liberte de penser !
Autre exemple :
Mohammed Abu El Haija est un militant et resident de Ein Hod, un village arabe situe dans la region de Carmel. En 1982, avec des membres arabes et juifs, il a forme l ‘ „Association of Forty”, une organisation dediee a la coexistence pacifique entre Juifs et Arabes, la promotion de l’egalite pour tous les secteurs de la societe israelienne, et la realisation de la reconnaissance officielle des villages arabes non reconnus. Mohammed est actuellement le chef du village d’Ein Hod et est membre du Conseil regional du Carmel.

Read the article on LePost

Postat de pe data de 31 ian., 2010 in categoria România în lume. Poti urmari comentariile acestui articol prin RSS 2.0. Acest articol a fost vizualizat de 70 ori.

Publica un raspuns