Teodora Vacaru se souvient. Elle avait 6 ans et regardait les soldats sovietiques installer une immense haie de barbeles le long de la riviere bordant sa maison. C’etait en 1944, a Lipcani, village situe dans l’ouest de la Moldavie. Le deuxieme conflit mondial se terminait. Une autre guerre, froide celle-la, faite de barbeles, de murs et de rideaux de fer, allait commencer en Europe. Et le regard de Teodora Vacaru butera sur ces barbeles pendant soixante-six ans. Le 15 fevrier, a 72 ans, elle a regarde d’autres soldats arracher ces fils de fer qui l’ont separee de son pays d’origine. „C’est tres bien, a-t-elle declare. Nous allons enfin pouvoir aller en Roumanie.”
La republique de Moldavie, ancien territoire roumain, a ete annexee par l’Union sovietique apres la seconde guerre mondiale. En 1991, l’URSS s’effondre. La petite Republique sovietique d’alors, enclavee entre la Roumanie et l’Ukraine, proclame son independance. Mais les problemes des quatre millions de Moldaves, dont deux tiers sont roumanophones et un tiers russophones, ne s’arretent pas la. La transition a la democratie et a l’economie de marche est brutale. Les tensions entre roumanophones et russophones debouchent sur une guerre qui se termine en 1992 par la secession de la Transnistrie, la partie orientale de la Moldavie.
La prosperite revee a la chute de l’empire sovietique n’est pas au rendez-vous. Bien au contraire. La Moldavie demeure l’un des pays les plus pauvres d’Europe. Teodora doit, ainsi, se contenter de son taudis, d’une chevre et de quelques maigres poulets. „J’ai une retraite de 500 lei par mois (environ 30 euros), avoue-t-elle. Pour aller voir ma fille qui s’est installee de l’autre cote, en Roumanie, le consulat demande une garantie de 500 euros pour obtenir le visa.”
Libres de circuler dans „le pays frere” durant les annees 1990, les Moldaves ont vu les relations avec la Roumanie se deteriorer a partir de 2001, lorsque les communistes sont revenus au pouvoir a Chisinau. L’hostilite envers la Roumanie, accompagnee d’une frustration profonde, gagne les cercles du pouvoir dont les yeux se tournent vers Moscou.
Les voisins roumains, eux, visaient l’Europe occidentale. En 2007, ils rejoignent d’ailleurs l’Union europeenne (UE). Pour la jeunesse moldave qui reve de modernite, la Roumanie, porte d’entree dans l’UE, gagne encore en attrait.
Ce desir d’Europe se manifeste en avril 2009 lors des elections legislatives. Des milliers de jeunes contestent dans la rue le retour au pouvoir du Parti communiste. Le Parlement est incendie. A l’issue des elections de juin, les communistes sont battus et doivent ceder le pouvoir a une coalition democratique et pro-europeenne dont le fer de lance est l’actuel premier ministre, Vlad Filat, 41 ans.
Le 15 fevrier, il a lui-meme arrache les barbeles qui separaient son pays de la Roumanie. „Ces fils de fer sont en eux-memes un drame que nous voulons oublier, declare-t-il. Nous aussi nous sommes europeens, nous aussi nous voulons circuler librement et avoir acces a la prosperite.”
Le jeune chef du gouvernement moldave s’est rendu a Lipcani. Non seulement pour arracher symboliquement les anciens barbeles sovietiques, mais aussi pour inaugurer un nouveau passage frontalier avec la Roumanie. L’UE a finance la construction d’un pont au-dessus de la riviere Prut et l’installation de postes frontiere. „Je suis tres emu”, a declare Dirk Schuebel, le chef de la delegation de la Commission europeenne en Moldavie. „Je viens de l’Allemagne de l’Est, et en novembre 1989, nous avons vecu la meme emotion”, rappelle-t-il.
Vingt ans apres la chute du mur de Berlin, un autre rideau de fer est leve. Les 360 kilometres de barbeles qui separent encore la Moldavie de la frontiere orientale de l’UE seront retires d’ici la fin mars.
Teodora Vacaru est satisfaite. Aller en Roumanie chez sa fille etait une mission impossible. Elle devait faire un detour de 120 kilometres jusqu’au premier poste frontiere et deposer une garantie de 500 euros. Desormais, elle n’aura plus qu’a traverser le pont finance par l’UE. „Mon reve est d’avoir un passeport roumain, dit-elle. Avec ce passeport on peut circuler partout.”
Le 28 janvier, le president roumain, Traian Basescu, s’est rendu a Chisinau. Il a promis aux Moldaves de creer une agence qui delivrera des passeports roumains aux Moldaves roumanophones.
Plus de 800 000 demandes pour ce sesame vers l’Europe ont ete deposees. La Roumanie a aussi decide d’offrir a la Moldavie quelque 100 millions d’euros pour des projets d’infrastructure.
A Chisinau, le president roumain a ete accueilli avec enthousiasme. „La reunification, la reunification !”, „Nous sommes tous des Roumains”, ont crie des milliers de Moldaves. La reunification des deux pays au sein de l’UE est le reve secret, et inaccessible a ce jour, des nouvelles autorites roumaines et moldaves. Dans sa petite maison situee au bord de la riviere Prut, Teodora l’attend depuis soixante-six ans.
Mirel Bran
Article paru dans l’edition du 06.03.10

Read the article on Le Monde

La Roumanie et la Moldavie detruisent les derniers vestiges de la guerre froide

Teodora Vacaru se souvient. Elle avait 6 ans et regardait les soldats sovietiques installer une immense haie de barbeles le long de la riviere bordant sa maison. C’etait en 1944, a Lipcani, village situe dans l’ouest de la Moldavie. Le deuxieme conflit mondial se terminait. Une autre guerre, froide celle-la, faite de barbeles, de murs et de rideaux de fer, allait commencer en Europe. Et le regard de Teodora Vacaru butera sur ces barbeles pendant soixante-six ans. Le 15 fevrier, a 72 ans, elle a regarde d’autres soldats arracher ces fils de fer qui l’ont separee de son pays d’origine. „C’est tres bien, a-t-elle declare. Nous allons enfin pouvoir aller en Roumanie.”
La republique de Moldavie, ancien territoire roumain, a ete annexee par l’Union sovietique apres la seconde guerre mondiale. En 1991, l’URSS s’effondre. La petite Republique sovietique d’alors, enclavee entre la Roumanie et l’Ukraine, proclame son independance. Mais les problemes des quatre millions de Moldaves, dont deux tiers sont roumanophones et un tiers russophones, ne s’arretent pas la. La transition a la democratie et a l’economie de marche est brutale. Les tensions entre roumanophones et russophones debouchent sur une guerre qui se termine en 1992 par la secession de la Transnistrie, la partie orientale de la Moldavie.
La prosperite revee a la chute de l’empire sovietique n’est pas au rendez-vous. Bien au contraire. La Moldavie demeure l’un des pays les plus pauvres d’Europe. Teodora doit, ainsi, se contenter de son taudis, d’une chevre et de quelques maigres poulets. „J’ai une retraite de 500 lei par mois (environ 30 euros), avoue-t-elle. Pour aller voir ma fille qui s’est installee de l’autre cote, en Roumanie, le consulat demande une garantie de 500 euros pour obtenir le visa.”
Libres de circuler dans „le pays frere” durant les annees 1990, les Moldaves ont vu les relations avec la Roumanie se deteriorer a partir de 2001, lorsque les communistes sont revenus au pouvoir a Chisinau. L’hostilite envers la Roumanie, accompagnee d’une frustration profonde, gagne les cercles du pouvoir dont les yeux se tournent vers Moscou.
Les voisins roumains, eux, visaient l’Europe occidentale. En 2007, ils rejoignent d’ailleurs l’Union europeenne (UE). Pour la jeunesse moldave qui reve de modernite, la Roumanie, porte d’entree dans l’UE, gagne encore en attrait.
Ce desir d’Europe se manifeste en avril 2009 lors des elections legislatives. Des milliers de jeunes contestent dans la rue le retour au pouvoir du Parti communiste. Le Parlement est incendie. A l’issue des elections de juin, les communistes sont battus et doivent ceder le pouvoir a une coalition democratique et pro-europeenne dont le fer de lance est l’actuel premier ministre, Vlad Filat, 41 ans.
Le 15 fevrier, il a lui-meme arrache les barbeles qui separaient son pays de la Roumanie. „Ces fils de fer sont en eux-memes un drame que nous voulons oublier, declare-t-il. Nous aussi nous sommes europeens, nous aussi nous voulons circuler librement et avoir acces a la prosperite.”
Le jeune chef du gouvernement moldave s’est rendu a Lipcani. Non seulement pour arracher symboliquement les anciens barbeles sovietiques, mais aussi pour inaugurer un nouveau passage frontalier avec la Roumanie. L’UE a finance la construction d’un pont au-dessus de la riviere Prut et l’installation de postes frontiere. „Je suis tres emu”, a declare Dirk Schuebel, le chef de la delegation de la Commission europeenne en Moldavie. „Je viens de l’Allemagne de l’Est, et en novembre 1989, nous avons vecu la meme emotion”, rappelle-t-il.
Vingt ans apres la chute du mur de Berlin, un autre rideau de fer est leve. Les 360 kilometres de barbeles qui separent encore la Moldavie de la frontiere orientale de l’UE seront retires d’ici la fin mars.
Teodora Vacaru est satisfaite. Aller en Roumanie chez sa fille etait une mission impossible. Elle devait faire un detour de 120 kilometres jusqu’au premier poste frontiere et deposer une garantie de 500 euros. Desormais, elle n’aura plus qu’a traverser le pont finance par l’UE. „Mon reve est d’avoir un passeport roumain, dit-elle. Avec ce passeport on peut circuler partout.”
Le 28 janvier, le president roumain, Traian Basescu, s’est rendu a Chisinau. Il a promis aux Moldaves de creer une agence qui delivrera des passeports roumains aux Moldaves roumanophones.
Plus de 800 000 demandes pour ce sesame vers l’Europe ont ete deposees. La Roumanie a aussi decide d’offrir a la Moldavie quelque 100 millions d’euros pour des projets d’infrastructure.
A Chisinau, le president roumain a ete accueilli avec enthousiasme. „La reunification, la reunification !”, „Nous sommes tous des Roumains”, ont crie des milliers de Moldaves. La reunification des deux pays au sein de l’UE est le reve secret, et inaccessible a ce jour, des nouvelles autorites roumaines et moldaves. Dans sa petite maison situee au bord de la riviere Prut, Teodora l’attend depuis soixante-six ans.
Mirel Bran
Article paru dans l’edition du 06.03.10

Read the article on Le Monde

Postat de pe data de 28 feb., 2010 in categoria România în lume. Poti urmari comentariile acestui articol prin RSS 2.0. Acest articol a fost vizualizat de 143 ori.

Publica un raspuns