Autrefois placarde, Florent Malouda est revenu en grace aux yeux de Raymond Domenech.
Les deux hommes ont appris a se parler, a s’ecouter et a s’entendre. Avec l’equipe de France et Raymond Domenech, Florent Malouda a tout connu (52 selections, 3 buts). Passe du statut d’indispensable en 2006 a celui de paria deux ans apres, le Guyanais, dans le ton, mercredi a Lens, a retrouve sa place au sein des petits papiers du selectionneur.
Un dur labeur. Raymond Domenech a la rancune tenace. Les paroles cinglantes du milieu de terrain de Chelsea, qui se plaignait de ne pas avoir ete soutenu par son selectionneur apres l’Euro 2008, ont ete digerees.
“Je lui ai dit ce que je pensais de lui, avait avoue Malouda a l’epoque. Ensuite, je l’ai dit publiquement. Je pense avoir agi comme je le devais. Apres, il y a un prix a payer. Ca ne me derange pas.” Salee fut la note. Lors des premiers matches des eliminatoires du Mondial 2010, le Blues a connu les tribunes contre l’Autriche et la Serbie.
Face a la Roumanie, il etait sorti avant la mi-temps. “Je ne suis pas un clown, ni un pantin”, s’etait ensuite emporte l’ex-Lyonnais avant que Domenech ne finisse par lui tendre une perche toujours par medias interposes en janvier 2009 : “Le jour ou il redeviendra performant, il sera a nouveau concurrent pour l’equipe de France.”
Il a ete designe cette saison meilleur joueur de l’annee par ses coequipiers de Chelsea (12 buts et 9 passes decisives) : “J’en suis tres fier. Cela rappelle a tout le monde le niveau ou j’evolue…” Malouda a depuis servi ses meilleurs arguments au selectionneur… mais sur le terrain cette fois.

Read the article on Metro France

Equipe de France : Malouda, le Blues joyeux

Autrefois placarde, Florent Malouda est revenu en grace aux yeux de Raymond Domenech.
Les deux hommes ont appris a se parler, a s’ecouter et a s’entendre. Avec l’equipe de France et Raymond Domenech, Florent Malouda a tout connu (52 selections, 3 buts). Passe du statut d’indispensable en 2006 a celui de paria deux ans apres, le Guyanais, dans le ton, mercredi a Lens, a retrouve sa place au sein des petits papiers du selectionneur.
Un dur labeur. Raymond Domenech a la rancune tenace. Les paroles cinglantes du milieu de terrain de Chelsea, qui se plaignait de ne pas avoir ete soutenu par son selectionneur apres l’Euro 2008, ont ete digerees.
“Je lui ai dit ce que je pensais de lui, avait avoue Malouda a l’epoque. Ensuite, je l’ai dit publiquement. Je pense avoir agi comme je le devais. Apres, il y a un prix a payer. Ca ne me derange pas.” Salee fut la note. Lors des premiers matches des eliminatoires du Mondial 2010, le Blues a connu les tribunes contre l’Autriche et la Serbie.
Face a la Roumanie, il etait sorti avant la mi-temps. “Je ne suis pas un clown, ni un pantin”, s’etait ensuite emporte l’ex-Lyonnais avant que Domenech ne finisse par lui tendre une perche toujours par medias interposes en janvier 2009 : “Le jour ou il redeviendra performant, il sera a nouveau concurrent pour l’equipe de France.”
Il a ete designe cette saison meilleur joueur de l’annee par ses coequipiers de Chelsea (12 buts et 9 passes decisives) : “J’en suis tres fier. Cela rappelle a tout le monde le niveau ou j’evolue…” Malouda a depuis servi ses meilleurs arguments au selectionneur… mais sur le terrain cette fois.

Read the article on Metro France

Postat de pe data de 28 mai, 2010 in categoria România în lume. Poti urmari comentariile acestui articol prin RSS 2.0. Acest articol a fost vizualizat de 139 ori.

Publica un raspuns