Plusieurs milliers de personnes – gitans et touristes confondus – ont assiste lundi aux Saintes-Maries-de-la-Mer, aux ceremonies du traditionnel pelerinage annuel dediee a Sara, la sainte patronne des gitans, a constate une journaliste de l’AFP.
Sous un soleil radieux, entre 8.000 et 10.000 personnes, s’etaient donne rendez-vous dans le village camarguais, venant de toutes les regions de France, mais aussi d’Italie, d’Espagne ou de Roumanie.
A l’issue d’une messe ou ont ete presentees aux fideles les reliques de Marie-Jacobe et Marie-Salome, les deux saintes qui ont donne son nom au village, la statue de la vierge noire Sainte Sara a ete portee en procession dans les rues des Saintes-Maries.
Portee comme le veut la tradition par quatre hommes d’une meme famille, la statue etait recouverte des nombreux manteaux et chasubles offerts par les fideles. Ouverte par une dizaine de gardians en costume, la procession s’est rendue au son des chants et des cantiques jusqu’a la mer, ou l’attendait une foule nombreuse.
Les ceremonies, qui doivent se poursuivre mardi, se sont deroulees dans un climat serein.
A la veille du pelerinage, l’Union francaise des associations tsiganes (Ufat), qui en regroupe une vingtaine, avait menace un temps de bloquer les acces routiers aux Saintes-Maries, accusant la municipalite de vouloir interdire aux gitans d’organiser des festivites en marge de l’evenement.

Read the article on Les Echos

Plusieurs milliers de personnes au pelerinage gitan des Saintes-Maries-de-la-Mer

Plusieurs milliers de personnes – gitans et touristes confondus – ont assiste lundi aux Saintes-Maries-de-la-Mer, aux ceremonies du traditionnel pelerinage annuel dediee a Sara, la sainte patronne des gitans, a constate une journaliste de l’AFP.
Sous un soleil radieux, entre 8.000 et 10.000 personnes, s’etaient donne rendez-vous dans le village camarguais, venant de toutes les regions de France, mais aussi d’Italie, d’Espagne ou de Roumanie.
A l’issue d’une messe ou ont ete presentees aux fideles les reliques de Marie-Jacobe et Marie-Salome, les deux saintes qui ont donne son nom au village, la statue de la vierge noire Sainte Sara a ete portee en procession dans les rues des Saintes-Maries.
Portee comme le veut la tradition par quatre hommes d’une meme famille, la statue etait recouverte des nombreux manteaux et chasubles offerts par les fideles. Ouverte par une dizaine de gardians en costume, la procession s’est rendue au son des chants et des cantiques jusqu’a la mer, ou l’attendait une foule nombreuse.
Les ceremonies, qui doivent se poursuivre mardi, se sont deroulees dans un climat serein.
A la veille du pelerinage, l’Union francaise des associations tsiganes (Ufat), qui en regroupe une vingtaine, avait menace un temps de bloquer les acces routiers aux Saintes-Maries, accusant la municipalite de vouloir interdire aux gitans d’organiser des festivites en marge de l’evenement.

Read the article on Les Echos

Postat de pe data de 25 mai, 2010 in categoria România în lume. Poti urmari comentariile acestui articol prin RSS 2.0. Acest articol a fost vizualizat de 131 ori.

Publica un raspuns