Après un mois de blocage et plusieurs heures de négociation, industriels et prodcteurs de lait sont parvenus hier à un accord . Il prévoit une hausse de 10% des prix en 2010

Agriculteurs et industriels sont parvenus hierà un accord prévoyant une hausse de 10% des prix du lait en 2010, mettant fin à un mois de conflit émaillé de manifestations et d’appels au boycott de certains produits laitiers.

«Nous sommes parvenus à un accord réaliste et pragmatique qui prévoit une augmentation du prix» de l’ordre de 10%, a déclaré Olivier Picot, président de l’Association de la transformation laitière (Atla), qui représente industriels et coopératives.

Cette hausse correspond aux demandes des éleveurs, dont les revenus ont chuté de plus de 50% depuis un an.

Henri Brichart, de la Fédération nationale des producteurs laitiers, a pu ainsi se dire «satisfait»: «Toutes les bases de l’accord correspondent aux revendications que nous avions», a-t-il réagi.

Les prix du lait augmenteront ainsi de 31 euros au second semestre. Ils atteindront de 330 euros pour 1.000 litres sur le troisième trimestre et de 301 euros sur l’ensemble de l’année.

«On se félicite bien entendu de cet aboutissement», a déclaré Dominique Chargé, président de la Fédération nationale des coopératives laitières.

En contrepartie de cette hausse de prix, la filière s’est accordée pour mettre en place un indicateur de compétitivité -réclamé par les industriels- pour faire face à la concurrence européenne, notamment allemande, a précisé M. Picot.

Cet indicateur permettra «d’accrocher le prix du lait français au prix du lait allemand», a précisé M. Picot. En clair, le prix du lait français ne pourra pas décrocher de plus de 8 euros du prix allemand, à la baisse comme à la hausse.

Ce «nouveau chantier» débutera à partir du début 2011, indique-t-on du côté de la Fédération nationale des producteurs laitiers (FNPL).

En 2009, le lait français était de 35 euros plus cher que le lait allemand, et de 9 euros fin juin, assure M. Picot.

Il a fallu plusieurs heures de négociations pour s’entendre. Eleveurs et fabricants de produits laitiers tentaient depuis 14H30 de trouver un accord sur les prix 2010 et préparer l’année 2011, dans une ambiance de grand secret puisque l’endroit de la rencontre n’a pas été rendu public.

Ces dernières semaines, les éleveurs avaient mené des campagnes d’étiquetage dans les grandes surfaces, appelant les consommateurs à ne pas acheter certains produits de Bel (Vache qui rit), Bongrain (Caprice des Dieux) et Lactalis (Camembert Président) notamment.

Reste encore à savoir si les industriels accepteront de réduire leurs marges ou répercuteront la hausse des prix payés aux agriculteurs sur le consommateur.

La balade des gens du voyageQuand je décide de passer quelques jours loin de chez moi. Je m’installe dans un camping et je paye un emplacement….

De la contravention au suicideMe croirez vous ? Il existe aussi des cas de gens libres et salariés qui se suicident ! Bizarre, vous avez dit…

Roms: les critiques contre Paris se multiplient en Roumanie et en BulgarieLa nouvelle vient de tomber, le nom de Sarkozi est d’origine roms : Rudolf Sarközi, porte parole actuel des roms…

La balade des gens du voyageLa loi Besson relative à l’accueil des gens du voyage ( du 5.7.2000 ) a encore renforcé le dispositif législatif…

Haïti: le prix de l’esclavagismeEt pourquoi ne pas réclamé l’argent détourné par leurs présidents en exil. On n’entend plus parlé du magot détourné. Cachons…

La balade des gens du voyagehabitant hiersac je coupe se carrefour plusieur fois par jour et un rond point serai tres bien encors combien de…

Haïti: le prix de l’esclavagismeEt les allemands, ils nous doivent rien ? 🙂 c’est vraiment ridicule !

9.500 € ? «Tout travail mérite salaire»Mais arreter de raler vous faites que sa contenter vous de se que vous avez vous aviez cas faire plus d’études…

Ne pas confondre „gens du voyage” et „roms” roumains et bulgaresD’apres l’Encyclopedie Wikipedia, l’ONU, le Conseil de l’Europe, vos ‘tsiganes’ itinerants sont des ‘Roms’. Aussi,…

Sa sortie lui fait rater sa rentréeDéjà la déréglementation sociale est en train de nous renvoyer peu à peu vers le 19è s. mais avec cette proposition…

La banque verte veut le blanchir”Les revenus mentionnés «correspondent aux revenus (…) en tant que maire», soit «2.400 euros brut», et puisqu’«il…

9.500 € ? «Tout travail mérite salaire»Mais moi je gagne 95200 par mois alors forcément vous êtes dègue

Sa sortie lui fait rater sa rentréeEt quand bien même cette argent servirait à autre chose !!! ne serait ce que aider les familles à finir le mois….

Read the article on Charente Libre

LAIT: UN ACCORD LONGUE CONSERVATION

Après un mois de blocage et plusieurs heures de négociation, industriels et prodcteurs de lait sont parvenus hier à un accord . Il prévoit une hausse de 10% des prix en 2010

Agriculteurs et industriels sont parvenus hierà un accord prévoyant une hausse de 10% des prix du lait en 2010, mettant fin à un mois de conflit émaillé de manifestations et d’appels au boycott de certains produits laitiers.

«Nous sommes parvenus à un accord réaliste et pragmatique qui prévoit une augmentation du prix» de l’ordre de 10%, a déclaré Olivier Picot, président de l’Association de la transformation laitière (Atla), qui représente industriels et coopératives.

Cette hausse correspond aux demandes des éleveurs, dont les revenus ont chuté de plus de 50% depuis un an.

Henri Brichart, de la Fédération nationale des producteurs laitiers, a pu ainsi se dire «satisfait»: «Toutes les bases de l’accord correspondent aux revendications que nous avions», a-t-il réagi.

Les prix du lait augmenteront ainsi de 31 euros au second semestre. Ils atteindront de 330 euros pour 1.000 litres sur le troisième trimestre et de 301 euros sur l’ensemble de l’année.

«On se félicite bien entendu de cet aboutissement», a déclaré Dominique Chargé, président de la Fédération nationale des coopératives laitières.

En contrepartie de cette hausse de prix, la filière s’est accordée pour mettre en place un indicateur de compétitivité -réclamé par les industriels- pour faire face à la concurrence européenne, notamment allemande, a précisé M. Picot.

Cet indicateur permettra «d’accrocher le prix du lait français au prix du lait allemand», a précisé M. Picot. En clair, le prix du lait français ne pourra pas décrocher de plus de 8 euros du prix allemand, à la baisse comme à la hausse.

Ce «nouveau chantier» débutera à partir du début 2011, indique-t-on du côté de la Fédération nationale des producteurs laitiers (FNPL).

En 2009, le lait français était de 35 euros plus cher que le lait allemand, et de 9 euros fin juin, assure M. Picot.

Il a fallu plusieurs heures de négociations pour s’entendre. Eleveurs et fabricants de produits laitiers tentaient depuis 14H30 de trouver un accord sur les prix 2010 et préparer l’année 2011, dans une ambiance de grand secret puisque l’endroit de la rencontre n’a pas été rendu public.

Ces dernières semaines, les éleveurs avaient mené des campagnes d’étiquetage dans les grandes surfaces, appelant les consommateurs à ne pas acheter certains produits de Bel (Vache qui rit), Bongrain (Caprice des Dieux) et Lactalis (Camembert Président) notamment.

Reste encore à savoir si les industriels accepteront de réduire leurs marges ou répercuteront la hausse des prix payés aux agriculteurs sur le consommateur.

La balade des gens du voyageQuand je décide de passer quelques jours loin de chez moi. Je m’installe dans un camping et je paye un emplacement….

De la contravention au suicideMe croirez vous ? Il existe aussi des cas de gens libres et salariés qui se suicident ! Bizarre, vous avez dit…

Roms: les critiques contre Paris se multiplient en Roumanie et en BulgarieLa nouvelle vient de tomber, le nom de Sarkozi est d’origine roms : Rudolf Sarközi, porte parole actuel des roms…

La balade des gens du voyageLa loi Besson relative à l’accueil des gens du voyage ( du 5.7.2000 ) a encore renforcé le dispositif législatif…

Haïti: le prix de l’esclavagismeEt pourquoi ne pas réclamé l’argent détourné par leurs présidents en exil. On n’entend plus parlé du magot détourné. Cachons…

La balade des gens du voyagehabitant hiersac je coupe se carrefour plusieur fois par jour et un rond point serai tres bien encors combien de…

Haïti: le prix de l’esclavagismeEt les allemands, ils nous doivent rien ? 🙂 c’est vraiment ridicule !

9.500 € ? «Tout travail mérite salaire»Mais arreter de raler vous faites que sa contenter vous de se que vous avez vous aviez cas faire plus d’études…

Ne pas confondre „gens du voyage” et „roms” roumains et bulgaresD’apres l’Encyclopedie Wikipedia, l’ONU, le Conseil de l’Europe, vos ‘tsiganes’ itinerants sont des ‘Roms’. Aussi,…

Sa sortie lui fait rater sa rentréeDéjà la déréglementation sociale est en train de nous renvoyer peu à peu vers le 19è s. mais avec cette proposition…

La banque verte veut le blanchir”Les revenus mentionnés «correspondent aux revenus (…) en tant que maire», soit «2.400 euros brut», et puisqu’«il…

9.500 € ? «Tout travail mérite salaire»Mais moi je gagne 95200 par mois alors forcément vous êtes dègue

Sa sortie lui fait rater sa rentréeEt quand bien même cette argent servirait à autre chose !!! ne serait ce que aider les familles à finir le mois….

Read the article on Charente Libre

Postat de pe data de 19 aug., 2010 in categoria România în lume. Poti urmari comentariile acestui articol prin RSS 2.0. Acest articol a fost vizualizat de 149 ori.

Publica un raspuns